eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Turquie » Droit et religion » Dispositions » École » L’instruction religieuse

L’instruction religieuse

Dès le début de la République, à côté d’un enseignement unifié, plusieurs initiatives ont concerné l’instruction religieuse, l’objectif étant de créer une religiosité spécifique à la Turquie en rupture avec celle de l’ancien régime. Dans ce cadre, une loi visant l’unicité de l’éducation sur l’ensemble du territoire turc a été votée le 13 mars 1924. Dans le même temps, toutes les madrasas de l’ancien régime ont été fermées et remplacées par 29 "écoles d’imams et de prédicateurs".

Actuellement, en Turquie, il existe 673 000 écoles d’imams et de prédicateurs, leur but officiel était de former des responsables religieux. Les écoles d’imams et de prédicateurs ont fonctionné comme des établissements d’enseignement où seuls les étudiants masculins étaient scolarisés jusqu’aux années 1970, les responsables religieux étant très peu féminins. A la suite d’un procès d’un parent qui voulait inscrire sa fille, les étudiantes ont commencé à être admises dans les écoles avec la décision n° 1976/4374 de la 11e chambre du Conseil d’État en date du 14 décembre 1976. Après 1990, une augmentation significative du nombre d’étudiantes a été observée et, au cours de l’année universitaire 1999-2000, le nombre d’étudiantes a dépassé le nombre d’étudiants, le taux d’étudiantes ayant atteint 50,25 %.
Filles et garçons sont séparés. Parallèlement, une faculté de théologie a été ouverte au sein de l’Université d’Istanbul. En 2019, il existait 105 facultés de théologie.
Il existe 24 écoles minoritaires (16 écoles arméniennes, 6 écoles grecques, une école juive et une école assyrienne). 23 de ces écoles se trouvent à Istanbul, une école grecque a ouvert en 2013 à Gökceada.

Dans les années 1960, le port du voile était interdit dans les universités. Il est autorisé à l’université depuis 2008, au collège et au lycée depuis 2014.

D 1er septembre 2022    APinar Kilavuz ASamim Akgönül

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2022 eurel - Contact