eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Lituanie » Repères historiques » Chronologie

Chronologie

Histoire de la Lituanie : une chronologie

10000 BC : Installation des premiers habitants permanents sur le territoire lituanien contemporain.
ca 2500 BC : Les Indo-Européens arrivent sur les territoires des anciens Européens.
ca 2000 BC : Les Baltes se forment.
VI - V c./600-500 BC : Des tribus baltes occidentales (Prussiens, Sudoviens, Couroniens) se forment.
9 mars 1009 AD : Le nom de la Lituanie est mentionné pour la première fois lorsque Bruno de Querfurt, un évêque missionnaire chrétien, est assassiné.
1236 : Le grand-duché de Lituanie est créé lorsque le grand-duc Mindaugas réunit les terres lituaniennes.
1251 : Baptême de Mindaugas.
6 juillet 1253 : Mindaugas et sa femme Morta sont couronnés roi et reine de Lituanie.
1298 : Le grand-duc Vytenis fait une union avec Riga et l’archevêché de Riga contre l’ordre livonien.
 1312 : Vytenis invite l’ordre franciscain en Lituanie.
1316 : L’Eglise grecque orthodoxe établit une métropole locale en Lituanie.
1323 : La ville de Vilnius est mentionnée pour la première fois comme capitale de la Lituanie.
2 février 1386 : La Lituanie établit une union avec la Pologne.
15 février 1386 : Le grand-duc de Lituanie, Jogaila, est baptisé.
4 mars 1386 : Couronnement de Jogaila comme roi de Pologne.
1386 : Jogaila interdit les mariages mixtes pour empêcher la croissance de l’orthodoxie grecque. Une prêtrise polonaise libre de tout impôt est établie.
1387 : La Lituanie devient catholique. L’évêché de Vilnius est établi lorsque Jogaila créé l’archevêché de Vilnius et fournit un terrain pour le siège de l’évêque.
22 février 1387 : Jogaila émet une proclamation demandant à tous les Lituaniens d’accepter le catholicisme.
22 mars 1387 : Jogaila donne à Vilnius les droits de Magdebourg. Vilnius devient la première ville lituanienne autonome.
12 mars 1388 : Le pape Urbain VI autorise l’évêque de Poznan, Dobrogost, à établir un archevêché à Vilnius.
1388 : Vytautas permet aux Juifs de vivre, de faire des affaires, de prêter de l’argent et d’établir leurs propres communautés et juges en Lituanie. Des libertés similaires sont accordées à d’autres étrangers, y compris les Tartares.
10 Jan 1389 : Jogaila autorise les évêques de Vilnius à construire des églises et incite les croyants à donner 10 % pour leur entretien.
15 juillet 1410 : Les forces conjointes lituano-polonaises battent les chevaliers teutoniques (croisés) lors de la bataille de Žalgiris (Grundwald).
1413 : Vytautas et Jogaila convertissent au christianisme les Samogitiens (žemaičiai) de l’ouest de la Lituanie.
1417-21 : L’archevêché samogitien est établi.
25 février 1418 : Au synode de Constance, le métropolite orthodoxe de Kiev et de Lituanie, Gregory Camblak, propose une union entre l’Eglise orthodoxe et l’Eglise catholique.
1418 : Les Samogitiens se rebellent contre l’Eglise et la noblesse. Des églises sont détruites et les domaines des nobles sont attaqués. Vytautas réprime la rébellion.
4 mars 1484 : Casimir (LT Kazimieras ; PL Kazimierz), fils du grand-duc de Lituanie Casimir, meurt à Grodno à l’âge de 25 ans. En 1602, il est déclaré saint et protecteur de la Lituanie.
8 janvier 1547 : Le premier livre lituanien, Katekizmas, est imprimé à Konigsburg (Karaliaučius) par Martynas Mažvyda. Il est destiné à aider les prêtres à enseigner la langue indigène et à diffuser les idées de la Réforme (luthéranisme).
4 mars 1562 : L’archidiocèse de Riga est rattaché à la Lituanie.
1er juillet 1569 : Union de Lublin - La Lituanie et la Pologne créent un commonwealth, où le pouvoir direct sur la Lituanie passe à la Pologne. La Lituanie conserve certains ministres, des lois, de l’argent et une armée.
1569 : Les Jésuites arrivent en Lituanie pour contrer l’avancée des protestants. En raison du statut précaire des sectes réformées (on en compte jusqu’à 60), la tâche n’est pas difficile à accomplir.
1570 : Un collège jésuite est créé.
28 janvier 1573 : A Varsovie, un acte de confédération reconnaît la liberté de religion en Lituanie et en Pologne.
1579 : L’université de Vilnius (académie) est créée.
1595 : Le chanoine Mikalojus Daukša publie Katekizmas, - le premier livre lituanien, un catéchisme traduit du polonais, dans le grand-duché de Lituanie.
1600-1700 : La première Bible lituanienne est publiée à Londres.
1596 : Une union ecclésiastique dite de Brest entre les Eglises catholique et orthodoxe est déclarée dans le commonwealth.
1700-1800 : Le Gaon de Vilnius excommunie les juifs hassidiques après qu’ils aient remplacé le livre de prières juif traditionnel par un livre écrit par Isaac Luria.
1726 : La première école des Piaristes (l’Ordre des Clercs réguliers des écoles pies) est établie à Vilnius.
1742 : Les Jésuites établissent un collège à Vilnius.
1762 : Ignotas Masalskis devient évêque de Vilnius. Dans les deux ans, il réclame un diocèse indépendant du contrôle polonais.
1765 : "Metų laikai" ("Les saisons") du pasteur Kristijonas Donelaitis est publié en Prusse.
5 mars 1783 : Le roi Stanislav Augustas Poniatovski accorde des droits aux Juifs de Kaunas.
24 octobre 1795 : La Lituanie et la Pologne sont divisées.
1796 : Eliyahou ben Shlomo Zalman, le Gaon de Vilnius, encourage les Juifs à étudier la grammaire, l’astronomie et d’autres disciplines en plus de la Torah.
9 octobre 1797 : Décès d’ Eliyahou ben Shlomo Zalman, le Grand Gaon de Vilnius - l’une des autorités rabbiniques les plus influentes depuis le Moyen Age.
1864 : L’Empire russe interdit la langue lituanienne et persécute la foi catholique.
6 septembre 1865 : La Russie interdit l’utilisation des lettres latines dans la langue lituanienne. A la suite du soulèvement de 1863, les autorités tsaristes interdisent la publication de livres lituaniens en lettres romaines. Des passeurs de livres secrets font circuler des livres en lettres latines jusqu’en 1904.
15 février 1918 : la Lituanie, la Lettonie et l’Estonie adoptent le calendrier grégorien.
16 février 1918 : Le Conseil de Lituanie signe l’Acte d’indépendance de la Lituanie.
1920-1939 : Période d’occupation polonaise de Vilnius.
1920-1940 : Kaunas est établie comme capitale de la Lituanie.
16 février 1922 : L’université Vytautas Magnus est créée à Kaunas.
18 avril 1923 : La Pologne annexe le centre de la Lituanie.
10 février 1925 : La Pologne conclut un accord avec le Vatican ; l’archevêché de Vilnius est rétabli comme l’un des cinq diocèses polonais.
4 avril 1926 : La bulle papale "Lituanorum Gente" fait de la Lituanie une province de l’Eglise catholique.
23 août 1939 : Le pacte de non-agression - "Pacte Molotov-Ribbentrop" - est signé entre l’URSS et l’Allemagne, qui se partagent l’Europe de l’Est. Selon le protocole secret, la Lituanie (ainsi que tous les États baltes) est affectée à la sphère d’influence soviétique.
15 juin 1940 : l’URSS occupe la Lituanie.
14-22 juin 1941 : Le 14 juin 1941, la première déportation massive d’habitants de Lituanie vers la Sibérie commence (environ 18 000 personnes sont déportées).
22 juin 1941 : début de la guerre Allemagne-URSS et de l’occupation nazie de la Lituanie.
Fin juin 1941 : début du génocide (Holocauste) des Juifs lituaniens, au cours duquel près de 200 000 Juifs sont tués.
22-23 mai 1948 : déportation massive des habitants de la Lituanie vers des régions éloignées de l’Union soviétique (environ 40 000 personnes sont déportées).
25-28 mars 1949 : l’une des principales déportations d’habitants lituaniens (environ 30 000 personnes sont déportées).
2-3 octobre 1951 : l’une des principales déportations d’habitants lituaniens (environ 17 000 personnes sont déportées).
1944-1953 : période de résistance des partisans en Lituanie, au cours de laquelle environ 36 000 personnes meurent.
14 mai 1972 : Romas Kalanta s’immole par le feu à Kaunas pour protester contre l’occupation de la Lituanie.
23 août 1979 : le mémorandum balte est signé par des défenseurs des droits de l’homme et transmis au secrétaire général des Nations unies et aux ambassades des États étrangers.
22-24 octobre 1988 : Premier rassemblement des Sajūdis (le mouvement de réforme de la Lituanie). Les symboles nationaux sont rendus à l’État, la cathédrale de Vilnius est rendue à l’Église.
23 août 1989 : les Sąjūdis lituaniens, en coopération avec les Fronts nationaux estonien et letton, organisent la manifestation de la Voie balte. 2 millions de personnes forment une chaîne vivante de Vilnius à Tallinn comme exigence symbolique de l’indépendance.
11 mars 1990 : L’indépendance de la Lituanie est restaurée.
13 janvier 1991 : L’armée soviétique et les forces spéciales prennent d’assaut la tour de la télévision, les bâtiments de la radio et de la télévision lituaniennes. 14 personnes sont tuées et près d’un millier de personnes sont blessées ou souffrent autrement.
31 août 1993 : Les dernières troupes de l’armée d’occupation russe (ex-URSS) quittent la Lituanie.
4-8 septembre 1993 : Le pape Jean-Paul II visite la Lituanie.
29 mars 2004 : La Lituanie devient membre de l’OTAN.
1 mai 2004 : La Lituanie rejoint l’UE.
juin 2008 : Le Parlement interdit l’exposition de symboles soviétiques et nazis. Ces restrictions sont les plus strictes parmi les autres anciennes républiques soviétiques.
2014 : La radio "Marijos radijas" est créée.
22-23 septembre 2018 : Le pape François visite la Lituanie.

D 13 juillet 2021   

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2021 eurel - Contact