eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Roumanie » Questions et débats actuels » 2021 » Les groupes religieux exigent que l’accès aux lieux de culte ne soit pas (...)

Les groupes religieux exigent que l’accès aux lieux de culte ne soit pas conditionné par le certificat vert (passe vaccinal)

  • Décembre 2021

Le 2 décembre 2021, le Premier ministre, accompagné d’autres responsables de l’État roumain, a eu une réunion avec les représentants de différents groupes religieux sur le thème de la liberté religieuse dans le contexte de la pandémie de Covid-19. La réunion a eu lieu dans la synagogue chorale (la plus grande synagogue de Bucarest). 17 des 18 groupes religieux reconnus étaient représentés.

Selon les déclarations du Premier ministre, rapportées dans le communiqué du Secrétariat d’État aux cultes, « les autorités gouvernementales et la société civile, dans laquelle les groupes religieux constituent un pilier de la stabilité, veillent au bien de la population. Le gouvernement soutient et promeut la liberté religieuse en participant à des activités religieuses dans des conditions de sécurité sanitaire et de respect mutuel. L’application de mesures de protection sanitaire et la vaccination sont des solutions sûres et efficaces pour protéger la santé des citoyens et lutter contre la crise du Covid-19. J’appelle à l’unité et à la cohésion et je vous demande de vous joindre aux efforts du gouvernement qui visent à protéger la santé et la vie des citoyens. Les gens ont besoin de confiance et d’espoir, et la contribution des cultes religieux est essentielle pendant cette période. »

Le Premier ministre a également indiqué que les messages et propositions des représentants des groupes religieux seront repris au niveau du gouvernement, notamment ceux concernant les soutiens financiers liés à la construction et la réparation des lieux de culte et la rémunération du personnel religieux.

En revanche, les représentants des groupes religieux ont exigé que la nouvelle loi, en cours d’élaboration, concernant le certificat vert (ou passe vaccinal) ne doit pas conditionner l’accès aux lieux de culte par la présentation de ce document.

Le ministre de la Santé a précisé qu’une décision, qui sera à terme politique, sur le certificat vert pour les croyants, sera prise à la suite d’un mécanisme consultatif et inclusif.

Selon la réaction du porte-parole de l’Église orthodoxe roumaine (le groupe religieux majoritaire), « le certificat vert est un document qui a une raison intrinsèque de persuasion, pas de contrainte. Quiconque choisit rationnellement et en connaissance de cause d’écouter les conseils de spécialistes et de se faire vacciner, bénéficie temporairement de certains avantages offerts par le certificat vert dans certains espaces bondés (commerciaux ou de loisirs). Ce document n’est pas et ne peut pas devenir restrictif pour l’accès aux espaces qui offrent des produits ou services vitaux, comme c’est le cas avec les épiceries, les pharmacies, les hôpitaux ou les églises ».

D 6 décembre 2021    AGabriel Birsan

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2022 eurel - Contact