eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Luxembourg » Repères historiques » Parcours historique » Parcours historique

Parcours historique

L’espace sur lequel est aujourd’hui situé le Grand-Duché de Luxembourg fut, jusqu’au Ier siècle av. J.C, peuplé par des peuples celtes. Ce seront ensuite les Romains qui en prendront le contrôle, avant de laisser la place aux Francs à partir du Ve siècle. La région appartient ensuite au royaume des Carolingiens. L’ancêtre du nom de « Luxembourg » apparaît alors vers 963, à l’occasion d’un acte d’échange par lequel le comte Sigefroid acquiert un fortin de l’abbaye Saint-Maximin de Trèves. On parle alors de « Lucilinburhuc », terme signifiant « petit château ». En 1059, les descendants de Sigefroid créeront le comté de Luxembourg et Conrad Ier sera le premier à porter le titre de comes Luccelemburc. Le comté fera partie du Saint-Empire romain germanique jusqu’en 1354, date à laquelle Charles IV élèvera le comté au rang de duché. Après de nombreux revirements faisant passer le duché entre les mains, des Habsbourg, des Pays-Bas, et de la France, Le Luxembourg deviendra une entité politique indépendante et prendra le titre de Grand-Duché lors du congrès de Vienne (1814-1815). Il faudra attendre 1839 pour que le Luxembourg n’ait plus aucun lien territorial avec les Pays-Bas, et, en 1841, Guillaume II avancera : « Je veux que le Luxembourg soit gouverné par les Luxembourgeois. ». En 1841 sera signée la première « charte constitutionnelle », complétée en 1848, 1856 et 1868, par des constitutions stabilisant progressivement une organisation institutionnelle à l’État.

D 26 mai 2021    ARaphaël Durante

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2021 eurel - Contact