eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Dans le débat public » Lettonie

Lettonie

  • Janvier 2016 : La scientologie dans les écoles lettones

En janvier 2016, les médias lettons ont dénoncé des tentatives de l’Église de Scientologie de pénétrer dans les écoles de Lettonie. Déjà à l’été 2014, des informations avaient été fournies selon lesquelles des représentants de ce mouvement avaient envoyé la brochure "Le chemin du bonheur", écrite par le fondateur de la Scientologie Ron Hubbard, à des centaines d’écoles en Lettonie. Après avoir analysé le contenu de la brochure, des experts du ministère letton de l’Éducation et des Sciences ont reconnu qu’elle n’était pas adaptée à l’éducation et au développement des enfants. Ils ont affirmé qu’elle n’était pas éducative et qu’elle était trompeuse. Malgré cela, dans un certain nombre d’écoles, la direction n’a pas tenu compte de cette conclusion et collabore actuellement avec l’association Laimes kalve [la Forge du bonheur], qui est liée à l’une des branches de l’Église de Scientologie - la Fondation internationale du Chemin du bonheur, une organisation internationale qui propose des conférences de ses représentants aux écoliers.

Selon la loi lettone, les représentants de tout type de profession ou d’organisation peuvent être invités dans les écoles, tant que leurs conférences ne sont pas en contradiction avec les normes éducatives de la Lettonie. La direction d’une école est tenue de procéder à cette évaluation. Comme l’explique la direction d’une école, les thèmes des conférences données par la fondation du Chemin du bonheur sont principalement liés à la prévention de la dépendance, à la motivation pour apprendre, à la résolution des conflits et à l’acquisition de compétences. Par conséquent, selon eux, les conférences n’ont pas un caractère destructeur et les conférenciers de l’association sont autorisés à présenter des conférences dans les écoles. Les représentants de l’association ont donné des conférences à des enfants de dix ans seulement et affirment que, dans toute la Lettonie, environ 2000 élèves les ont entendues. Les écoles lettones ne sont pas les seules à faire partie de la sphère d’intérêt de l’Église de Scientologie. L’association Laimes kalve participe régulièrement aux festivals de la ville, aux expositions annuelles Izglītība [Éducation] et présente également des conférences aux employés du conseil municipal.

D 29 janvier 2016    AMarika Laudere

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2022 eurel - Contact