eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Dans le débat public » Estonie

Estonie

  • Débats en 2015-2016 : Interdiction de la burqa ?

En 2015, le débat public estonien a été animé par deux sujets : les discussions sur la crise migratoire européenne et un débat sur l’interdiction de la burqa et du niqab dans l’espace public en Estonie. Le débat a été initié le 7 août 2015 par le ministre de la Protection sociale de l’Union conservatrice Pro Patria et Res Publica (Isamaa ja Res Publica Liit) qui a noté que l’Estonie devrait réglementer certains comportements étrangers aux coutumes estoniennes. Bien que l’idée ait eu des implications plus larges concernant les aspects de sécurité publique, le débat a été défini par le public comme « l’interdiction de la burqa ». Les réactions à cette idée étaient diverses. Alors que le commissaire à l’égalité entre les femmes et les hommes a fait valoir que l’interdiction de certains vêtements à motivation culturelle ou religieuse violerait les droits constitutionnels, l’ancien juge estonien à la Cour européenne des droits de l’homme Rait Maruste a évoqué la pratique de la CEDH permettant de limiter certains codes vestimentaires religieux. La table ronde des associations de femmes estoniennes a soutenu la proposition d’interdire le port du niqab et d’autres codes vestimentaires qui « discriminent les femmes ».
Les réactions des communautés musulmanes estoniennes étaient également diverses. Ildar Muhhamedšin, imam de la Congrégation islamique estonienne, a considéré l’idée proposée comme une violation de la liberté religieuse et a exprimé sa volonté de se tourner vers les institutions européennes pour obtenir de l’aide si l’interdiction était appliquée. L’ancien président de la Congrégation islamique estonienne, Timur Seifullen, issu de l’ethnie tatar, a toutefois jugé raisonnable l’idée d’interdire la couverture faciale. Il a souligné que les niqabs et les burqas étaient des particularités régionales, et non quelque chose exigé par l’islam comme religion. Suite à la proposition du ministre de la Protection sociale, le ministère de la Justice a commencé à rédiger une loi qui régulerait le port de vêtements couvrant le visage dans les espaces publiques. En septembre 2016, aucune réglementation n’a encore été mise en place concernant le fait de se couvrir le visage en public.

Sources :
- Mihelson, Helen, "Naisteühenduste ümarlaud toetab burkade keelustamist avalikus ruumis" (Roundtable of Women Associations gives support to the prohibition of burqas in public), Postimees, 27 November 2015 ;
- "Eesti tatarlane : Koraan ei nõua naistelt näo katmist" (Estonian Tatar : Qur’an does not require face covering of women), Estonian Public Broadcasting News, 12 August 2015 ;
- "Võrdõigusvolinik : püüd keelustada näokatteid on põhiseadusega vastuolus" (Equality Commissioner : attempt to ban face covering is violating the Constitution), Estonian Public Broadcasting News, 7 August 2015 ;
- "Arvamused nägu katvate riiete keelamise osas lähevad Eestis lahku" (Opinions on prohibiting full face covering garments differ in Estonia), Estonian Public Broadcasting News, 8 August 2015.

D 4 décembre 2020    ARingo Ringvee

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2020 eurel - Contact