eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Dans le débat public » Finlande

Finlande

  • Juin 2017 : Mariage entre personnes de même sexe

En Finlande, la nouvelle loi sur les partenariats enregistrés des couples de même sexe est entrée en vigueur en 2002. Deux initiatives ont ensuite été présentées au Synode général ; l’une d’entre elles énonçait que les personnes vivant en partenariat enregistré ne devraient pas être autorisées à travailler dans l’Église luthérienne évangélique. L’autre proposait que les partenaires de même sexe puissent faire bénir leur partenariat enregistré par l’Église. Les deux initiatives ont été rejetées. Un groupe de travail a été créé et la Conférence des évêques et le Synode général ont examiné la nouvelle situation. Ils sont parvenus à un compromis selon lequel les pasteurs peuvent prier pour et avec les personnes qui ont enregistré leur partenariat. Toutefois, l’événement ne doit pas être comparé à un mariage et ne doit pas comporter d’éléments appartenant à un mariage tels que l’échange des vœux et des alliances.

La loi très débattue sur les mariages entre personnes de même sexe a été adoptée par le parlement en mars 2017. L’Église de Finlande doit maintenant décider de la marche à suivre si certains prêtres devaient défier les décisions du Synode général de l’Église, car certains prêtres sont prêts à marier des couples de même sexe alors que cela n’est pas autorisé dans le livre de service de l’Église. La Conférence des évêques a commandé au printemps 2017 une étude sur les alternatives de l’Église lorsque, à l’avenir, la législation laïque pourra s’opposer au dogme de l’Église. Il est douteux que de nouvelles décisions concernant ce dilemme soient prises dans un avenir proche.

  • Septembre 2009 : La loi sur l’union civile

La loi sur les partenaires de même sexe a été adoptée par le Parlement de la Finlande à la fin de septembre 2001, elle est entrée en vigueur en mars 2002. En vertu de cette législation, les droits et obligations conférés à ceux qui font enregistrer leur union de même sexe sont identiques à ceux des époux, avec certaines exceptions. Cependant, la relation de couple est une institution juridique d’une nature différente de celle du mariage.
Les ramifications de la loi se sont manifestées dans le Synode général de l’Église évangélique luthérienne en mai 2002, deux motions présentées par les délégués ont été abordées. L’une d’entre elles, propose qu’une personne vivant dans une union de même sexe enregistrée ne soit pas autorisée à occuper un poste ou travailler comme employé dans l’Église, tandis que l’autre motion propose une cérémonie spécifique afin de bénir les unions de même sexe ainsi que la maison du couple. En novembre 2003, le Synode général a décidé que la question des ramifications de la loi dans l’Église soit transférée à la Conférence épiscopale afin qu’elle explore ses dimensions théologiques et morales.
Un groupe de travail mandaté par la Conférence épiscopale a préparé un document pour la Conférence des évêques sur les aspects théologiques et juridiques liés aux conséquences de la loi sur l’union civile. Il en a été question lors de la Conférence épiscopale en septembre 2009 et leur conclusion a été publiée en février 2010.

D 8 octobre 2018   

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2022 eurel - Contact