eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe

Tweeter Rss

Accueil > Croatie > Données socio-religieuses > Opinions et croyances religieuses

Opinions et croyances religieuses

La situation religieuse d’après la recherche en sociologie

Appartenance religieuse

Catholiques Autres Non croyants
1999 86.8 1.9 11.3
2008 80.6 3.7 15.7

Auto-identification religieuse

Personne religieuse Personne non-religieuse Athée Ne sait pas
1999 80 11 3 6
2008 79 10 4 6

Croyance

Dieu Péché Vie après la mort Paradis Enfer
1999 91 69 60 56 49
2008 87 61 53 53 40

Confiance en l’Église

Beaucoup Assez Pas beaucoup Pas du tout
1999 19 44 30 5
2008 19 34 34 11

Les chiffres relatifs à l’appartenance religieuse ont quelque peu décliné durant la période considérée. L’augmentation des non-croyants en est un signe manifeste. En général, lorsque l’on compare le recensement et les données EVS, l’approche sociologique révèle un nombre légèrement plus élevé de personnes sans appartenance religieuse, de même qu’un nombre moins important de religions minoritaires. Ceci peut être une indication que les personnes appartenant à des minorités religieuses ont tendance à se déclarer non-croyantes plutôt que de révéler leur statut minoritaire.
Contrairement à l’appartenance religieuse, les chiffres de l’auto-identification religieuse sont restés stables durant la période considérée. Outre la signification de la religiosité pour chaque personne, l’auto-identification religieuse est très répandue en Croatie.
En 2008, 87 % de la population déclarait croire en Dieu, ce qui montre que la foi religieuse est très présente en Croatie. La croyance en d’autres vérités religieuses comme le péché, la vie après la mort et l’enfer existe également, mais dans une moindre mesure. Toutefois, on notera que les chiffes pour ces croyances ont diminué entre 1999 et 2008.
Bien que la majorité de la population (53 %) garde sa confiance en l’Église, cette donnée a également légèrement diminué entre 1999 et 2008. Les non confiants sont plus nombreux. Cependant l’Église et le système éducatif restent les institutions les plus dignes de confiance. Ces éléments doivent être placés dans le contexte croate où la confiance envers les institutions se situe généralement à un niveau très bas.

Pour plus d’informations sur la situation religieuse en Croatie, voir également :
Ančić, B., Zrinščak, S. (2012) Religion in Central European Societies : Its Social Roles and People’s Expectations. Religion and Society in Central and Eastern Europe 5(1), p. 21-38 (in English).
Nikodem, K., Zrinščak, S. (2012) Croatia’s Religious Story : The Coexistence of Institutionalized and Individual Religiosity. In : D. Pollack, O. Müller, G. Pickel (eds.) The Social Significance of Religion in the Enlarged Europe. Ashgate, p. 207-227 (in English).
Source : Črpić, G., Zrinščak, S.,„Dynamism in Stability : Religiosity in Croatia in 1999 and 2008“. Društvena istraživanja, 105-106 (1-2), 2010, p. 3-37. (in Croatian), Article based on the European Value Survey 1999 and 2008).

Décembre 2013
27 novembre 2013