eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Estonie > Données socio-religieuses > Autres groupes religieux

Autres groupes religieux

Confessions chrétiennes

Les Eglises chrétiennes et associations religieuses, exceptées l’Eglise évangélique luthérienne et l’Eglise orthodoxe, représentent moins de 1% de la population. Les plus importantes communautés (...)

Les Eglises chrétiennes et associations religieuses, exceptées l’Eglise évangélique luthérienne et l’Eglise orthodoxe, représentent moins de 1% de la population. Les plus importantes communautés religieuses parmi celles-ci sont les baptistes (0,5%), les catholiques romains (0,5%) et les témoins de Jéhovah (0,3%). Il existe également différentes Eglises pentecôtistes et charismatiques, des méthodistes, des adventistes et l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours.

20 septembre 2012

Les confessions non-chrétiennes

La plus grande tradition non-chrétienne en Estonie est l’islam. Les musulmans constituent 0,1% de la population totale. La majorité des musulmans sont des Tatars qui sont arrivés en Estonie à la fin (...)

La plus grande tradition non-chrétienne en Estonie est l’islam. Les musulmans constituent 0,1% de la population totale. La majorité des musulmans sont des Tatars qui sont arrivés en Estonie à la fin du 19e et au début du 20e siècle. Il existe deux associations religieuses musulmanes reconnues en Estonie.
La tradition religieuse autochtone (voir Kaasik, Ahto (2003), Old Estonian Religion. Estonian Culture 2) est représentée par la « Chambre des Taara et des religions autochtones ».
Quatre congrégations bouddhistes et trois associations de tradition autochtone, dont une juive et une association pour la conscience de Krihna, sont reconnues comme associations religieuses en Estonie.

20 septembre 2012

Plus d’informations

Plus d’informations sur les religions en Estonie sont disponibles sur le site d’ Estonica (en anglais).

  • Plus d’informations sur les religions en Estonie sont disponibles sur le site d’ Estonica (en anglais).
23 septembre 2012