eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Russie > Droit et religion > Dispositions > Aumônerie

Aumônerie

Aumôneries

Il n’existe pas d’aumôneries dans les écoles publiques et municipales. Dans les hôpitaux et les lieux de privation de liberté, l’exercice du culte et les activités pastorales des ministres du culte (...)

Il n’existe pas d’aumôneries dans les écoles publiques et municipales. Dans les hôpitaux et les lieux de privation de liberté, l’exercice du culte et les activités pastorales des ministres du culte s’effectuent sans aucun financement de l’Etat.
Jusqu’en 2010, il n’existait pas d’aumônerie militaire, mais sa mise en place par le ministère de la Défense a débuté, à l’initiative du Président de la Russie.

2 octobre 2012

Loi fédérale

En vertu de l’article 16 alinéa 3 de la Loi fédérale « sur la liberté de conscience et les associations religieuses », les organisations religieuses ont le droit d’accomplir des rites religieux dans les (...)

En vertu de l’article 16 alinéa 3 de la Loi fédérale « sur la liberté de conscience et les associations religieuses », les organisations religieuses ont le droit d’accomplir des rites religieux dans les institutions médicales, les hôpitaux, les orphelinats, les maisons de retraite, dans les lieux d’exécution des peines privatives de liberté, à la demande des citoyens qui s’y trouvent (dans les locaux désignés par l’administration).

Il n’existe aucune aumônerie financée par l’Etat dans les hôpitaux. La Loi fédérale « sur les principes de la protection de la santé des citoyens dans la Fédération de Russie » du 21.11.2011 n° 323-FZ instaure que chaque patient a le droit de recevoir la visite d’un ministre du culte – ceci impliquant la mise en place des conditions pour l’accomplissement des rites religieux, y compris la cession temporaire d’un local séparé, sous condition du respect de l’ordre intérieur de l’hôpital.

Il n’existe pas de restrictions législatives pour le personnel des hôpitaux de manifester ses convictions religieuses, ou de porter des vêtements ou des symboles religieux sur le lieu de travail.

4 avril 2013