eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Europe > Religion et société > Action sociale et religion

Action sociale et religion

Les ONG confessionnelles

Différentes ONG confessionnelles participent de la société civile européenne en gestation, par les services rendus à leurs membres nationaux et au-delà par des actions en direction du grand public. Ces activités sont la formation, l’information, le networking et l’intégration à des programmes d’action financés par la Commission européenne.
Les bureaux de ces organisations basés à Bruxelles sont des têtes de réseaux et souvent des réseaux de réseaux. Certaines sont à vocation strictement européenne, d’autres constituent la section européenne d’une ONG transnationale présente sur la scène internationale, avec souvent un statut consultatif auprès du Conseil de l’Europe ou de l’ONU.
On note une forte présence et une intégration poussée des ONG confessionnelles allemandes à Bruxelles, marque du rôle des églises allemandes comme quasi-service public en Allemagne. Leur présence à Bruxelles s’explique notamment par leur fort investissement en direction des pays de l’élargissement. Il existe même des bureaux représentant, auprès des institutions européennes, des ONG allemandes au niveau du Land.

On retrouve un large éventail d’organisations dans des secteurs aussi divers que l’aide au développement, les migrations et la lutte contre le racisme, l’éducation, notamment la formation permanente auprès des adultes, la jeunesse et les femmes).
Ces ONG ont différents statuts. Il existe un modèle de statut pour les OIC (organisations internationales catholiques). Ces organisations n’ont pas toujours un statut autonome par rapport aux organismes d’Eglises européens, KEK et COMECE. Dans le domaine des migrations, l’organisme protestant, CCME, est une commission de la KEK alors que son homologue catholique, la CIDSE, est une OIC autonome et que la COMECE a un groupe de travail propre sur les migrations.
Dans ces différents domaines, une ONG catholique a souvent son homologue protestante, ce qui favorise des stratégies d’action œcuménique.

Toutes ces organisations participent à des structures de coordination d’ONG non-confessionnelles organisées avec le soutien de la Commission européenne par secteur de politique publique. Ils sont souvent à l’origine de ces plates-formes ce qui montre le dynamisme et l’implication civique des ONG confessionnelles.

Il existe à notre connaissance une ONG juive : le Centre européen juif d’information, engagé dans des programmes européens de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie et participant comme tel à la plate-forme d’ONG ENAR (European Network Against Racism).
Il y eut une tentative de regrouper des associations musulmanes pour représenter les communautés musulmanes d’Europe : la plate-forme MIGREUROPE, mais celle-ci n’existe plus.

En complément : Liste d’ONG présentes à Bruxelles, l’étude comparative Welfare and religion in a european perspective. A comparative study of the role of the Churches as agents of welfare within the social economy de l’Institut diaconal d’Upsal de 2003 ainsi que les autres études du Welfare and Religion in a European Perspective (WREP) de l’Université d’Upsal.

5 octobre 2012