eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Suède > Débats actuels > Archives des débats

Archives des débats

2015

Janvier 2015 : Le pays "le moins religieux" d’Europe occidentale ?
Selon l’enquête WIN/Gallup International 2014 End of Year Survey, 59% de Suédois se déclarent "non religieux" et 17% "athée (...)

  • Janvier 2015 : Le pays "le moins religieux" d’Europe occidentale ?

Selon l’enquête WIN/Gallup International 2014 End of Year Survey, 59% de Suédois se déclarent "non religieux" et 17% "athée convaincu". Quasiment 8 Suédois sur 10 affirment donc ne pas être religieux, seulement 19% disant "être religieux". Dans la grande majorité des 65 pays pris en compte dans l’étude, en revanche, près de 6 personnes sur 10 se disent religieuses. Seuls quelques pays d’Asie (la Chine, Hong Kong et le Japon) ont une plus grande proportion d’athés déclarés que la Suède.
Ceci contraste avec l’importance de l’Eglise de Suède, qui déclare 6,3 millions de membres dans un pays de près de 10 million d’habitants. Cependant, moins de 5% de Suédois sont des pratiquants réguliers (voir la rubrique pratique religieuse).
En Suède donc, comme dans de nombreux autres pays européens, on constate une différence entre appartenance religieuse, affirmation religieuse et pratique religieuse.

Source : The Local
9 février 2015

2008

Juillet 2008 : mariages homosexuels (suite)
Aucune décision n’a encore été prise par le gouvernement ou le Parlement au sujet des mariages homosexuels. Le Premier ministre a déclaré qu’un projet de (...)

  • Juillet 2008 : mariages homosexuels (suite)

Aucune décision n’a encore été prise par le gouvernement ou le Parlement au sujet des mariages homosexuels. Le Premier ministre a déclaré qu’un projet de loi serait communiqué au Parlement dans l’année. Il est cependant évident que les quatre partis politiques qui composent actuellement le gouvernement ont des opinions différentes sur cette question et on ne peut donc préjuger dès à présent du contenu de ce projet de loi. Une proposition de loi sur les mariages homosexuels déposée par des parlementaires de l’opposition a été rejetée par le Parlement en début d’année.

  • Juillet 2008 : services religieux à la radio et à la télévision

Au cours des derniers mois, des débats ont eu lieu au sujet des services religieux qui sont diffusés régulièrement par la Compagnie suédoise de radio et la Compagnie suédoise de télévision (toutes les deux étant des services publics de diffusion). Des représentants de l’Association humaniste suédoise, une petite organisation d’athées, se sont fortement opposés à cette diffusion. Des pasteurs de l’Église de Suède et d’autres commentateurs ont argué du fait qu’une grande majorité de Suédois sont en fait membres de l’Eglise. Les entreprises de radiodiffusion ne se sont jusqu’à présent pas prononcées.

4 octobre 2012

2007

Mai 2007 : la Province de mission (suite)
Un autre débat actuel concerne l’établissement de la "Province de mission" (Missionsprovinsen). Un certain nombre de membres de l’Eglise de Suède, refusant (...)

  • Mai 2007 : la Province de mission (suite)

Un autre débat actuel concerne l’établissement de la "Province de mission" (Missionsprovinsen). Un certain nombre de membres de l’Eglise de Suède, refusant le changement intervenu dans l’Eglise, c’est-à-dire la présence de femmes prêtres et évêques, ont créé cette organisation afin de pouvoir ordonner les prêtres qui ne sont pas disposés à collaborer avec des prêtres femmes. Ceux-ci ne sont actuellement pas ordonnés dans l’Eglise de Suède.
Les membres de la Province considèrent que leur organisation appartient à l’Eglise de Suède. Les dirigeants de l’Eglise de Suède soutiennent au contraire que la Province doit être considérée comme une nouvelle Eglise.

Le conflit entre l’Eglise et la Province s’est déclaré lorsque la Province a consacré un évêque. Cette personne, prêtre retraité de l’Eglise de Suède, avait été sécularisée par l’Eglise. L’évêque consacrant, un évêque luthérien du Kenya, jusque-là conseiller à la Fédération luthérienne mondiale, a été démis de son poste par la Fédération au motif d’interférence dans une autre Eglise membre. Par la suite, d’autres prêtres de l’Eglise de Suède ont été consacrés évêques de la Province. Un de ces prêtres, encore en exercice, fut démis de son poste au sein de la paroisse locale par suite de sa sécularisation. Il porta plainte contre cette décision devant le Tribunal du travail, mais le tribunal a confirmé la décision en concluant que le prêtre n’avait pas été loyal envers son employeur.

  • Mars 2007 : mariages homosexuels (suite)

La question du mariage entre personnes de même sexe est vivement discutée en Suède actuellement. Le gouvernement a chargé l’ancien chancelier de faire des propositions pour une loi sur le mariage "sexuellement neutre". L’ex-chancelier a présenté en mars 2007 ses propositions comprenant une loi sur un tel mariage. Les Eglises et communautés religieuses garderont le droit de célébrer des mariages. Cependant, aucune Eglise ni communauté religieuse (et aucun prêtre) ne sera obligé de célébrer un mariage. En d’autres termes, une Eglise qui refuse de célébrer des mariages entre personnes de même sexe ne sera pas forcée de le faire.
La Suède a aujourd’hui une loi sur le partenariat - pour les couples homosexuels – différente de la loi sur le mariage, bien que le mariage et le partenariat soient légalement quasiment identiques, la seule différence concernant leurs effets en droit international. La plupart des Eglises et des communautés religieuses en Suède ont le droit de célébrer des mariages. Le partenariat, cependant, ne peut être célébré que par les autorités civiles.

Le point de vue des Eglises suédoises et des communautés religieuses diffère. Depuis quelques mois, l’Eglise luthérienne majoritaire (Eglise de Suède) propose une cérémonie officielle de bénédiction pour les couples homosexuels. L’Eglise de Suède a également déclaré être ouverte à l’enregistrement de partenariats. L’Eglise veut toutefois que le terme "mariage" ne soit utilisé que dans le cas de couples hétérosexuels.
Plusieurs autres Eglises, dont l’Eglise catholique romaine et l’Eglise pentecôtiste, sont fortement opposées à l’idée même de "mariage" entre personnes de même sexe. Elles se sont opposées à la décision de l’Eglise de Suède de bénir les couples homosexuels.
Aucune décision n’a, à ce jour, été prise par le gouvernement ou le parlement en matière de mariages entre personnes de même sexe.

4 octobre 2012

2006

Juin 2006 : mariages homosexuels
La question du mariage entre personnes du même sexe est vivement discutée en Suède à l’heure actuelle. Le gouvernement a chargé l’ancien chancelier de faire des (...)

  • Juin 2006 : mariages homosexuels

La question du mariage entre personnes du même sexe est vivement discutée en Suède à l’heure actuelle. Le gouvernement a chargé l’ancien chancelier de faire des propositions pour un acte de mariage "sexuellement neutre". On s’attend à ce que l’ex-chancelier présente ses propositions début 2007.

La Suède a aujourd’hui un acte d’association - pour les couples homosexuels – différent de l’acte de mariage, bien que le mariage et l’association soient légalement quasiment identiques, la seule différence concernant leur validité internationale. La plupart des Eglises et des autres communautés religieuses en Suède ont le droit de célébrer des mariages. L’association, cependant, ne peut être célébrée que par les autorités civiles.

Le point de vue des Eglises suédoises et des autres communautés religieuses diffère. Depuis quelques années, dans l’Eglise luthérienne majoritaire (Eglise de Suède), un rapport des évêques autorise les prêtres de l’Eglise à bénir des couples de même sexe. Dans certains cas, ces "actes de bénédiction" sont devenus des "actes de mariage". L’automne passé, le synode de l’Eglise de Suède a décidé de faire un acte officiel de bénédiction pour des couples de même sexe. Le conseil d’Eglise a été chargé de rédiger les détails de l’acte ; celui-ci devrait entrer en vigueur à la fin de l’année 2006.

Plusieurs autres Eglises, dont l’Eglise catholique romaine et l’Eglise pentecôtiste, sont fortement opposées à l’idée même de "mariage" entre personnes du même sexe. Elles se sont opposées à la décision de l’Eglise de Suède.
Les Eglises sont représentées auprès de l’ex-chancelier en tant que groupe consultatif. Elles lui feront certainement part de leurs opinions au cours de son travail.

  • mars 2006 : la Province de mission

Un autre débat actuel concerne l’établissement de la "Province de mission" (Missionsprovinsen). Un certain nombre de membres de l’Eglise de Suède, refusant le changement intervenu dans l’Eglise, c’est-à-dire les femmes prêtres et évêques, ont créé cette organisation afin de pouvoir ordonner les prêtres qui ne sont pas disposés à collaborer avec des prêtres femmes. Ces hommes ne sont actuellement pas ordonnés dans l’Eglise de Suède.

Les membres de la Province la considèrent comme une organisation appartenant à l’Eglise de Suède. Les dirigeants de l’Eglise de Suède ont au contraire soutenu que la Province doit être considérée comme une nouvelle Eglise.

Le conflit entre l’Eglise et la Province s’est déclaré quand la Province a consacré un évêque. Cette personne, prêtre retraité de l’Eglise de Suède, avait été sécularisée par l’Eglise. L’évêque consacrant, un évêque luthérien du Kenya, jusque-là conseiller à la Fédération Luthérienne Mondiale, a été démis de son poste par la Fédération, au motif d’interférence dans une autre Eglise membre. Plus tard, un autre prêtre de l’Eglise de Suède a été sécularisé. Il était le secrétaire de la Province et avait été très actif dans l’établissement de l’organisation.

2 octobre 2006