eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Roumanie > Données socio-religieuses > Participation religieuse > Pratique religieuse

Pratique religieuse

La religiosité des Roumains

Une étude du Centre de Recherche Pew, publiée le 5 décembre 2018, a révélé que les Roumains sont les plus religieux d’Europe : 55 % se déclarent « très religieux ».
L’étude a été menée dans 34 pays (...)

Une étude du Centre de Recherche Pew, publiée le 5 décembre 2018, a révélé que les Roumains sont les plus religieux d’Europe : 55 % se déclarent « très religieux ».

L’étude a été menée dans 34 pays européens, classés selon 4 critères liés à la religiosité : l’importance de la religion ; la fréquentation des services religieux ; la fréquence de la prière ; la croyance en Dieu.

L’étude a montré que 50 % des Roumains (4e place) disent que la religion est très importante dans leur vie, 50 % (2e place) assistent à un service religieux au moins une fois par mois, 44 % (3e place) prient quotidiennement et 64 % (4e place) sont absolument certains que Dieu existe. Après l’analyse des résultats, il s’est avéré que les Roumains sont les plus religieux des Européens.

Selon le même centre de recherche, la religion est moins importante pour les Européens que pour les peuples d’Afrique, d’Amérique latine ou aux États-Unis. De même, les Européens d’Europe centrale et orientale sont plus susceptibles d’être très religieux que les Européens occidentaux.

10 décembre 2018

Assistance au culte

L’analyse comparative des pourcentages résultant des recherches réalisées ces dernières années en Roumanie, en ce qui concerne la pratique religieuse, montre des différences significatives. Pour les (...)

L’analyse comparative des pourcentages résultant des recherches réalisées ces dernières années en Roumanie, en ce qui concerne la pratique religieuse, montre des différences significatives. Pour les adeptes des religions traditionnelles, ainsi que pour l’orthodoxie, fréquenter régulièrement l’église, croire en la grâce divine du clergé et de la hiérarchie ecclésiastique, respecter les conseils de l’église sont des conditions importantes pour obtenir la rédemption.
Dans le cas des confessions protestantes, les ministres du culte conseillent aux croyants de réaliser leur propre rédemption, dans une relation directe avec la divinité. La fréquentation de l’église obéit alors à d’autres motivations, comme la recherche d’un soutien matériel ou affectif, ou encore à des motivations sans caractère religieux direct : l’introduction des cours de religion à l’école, la situation matérielle précaire, l’influence des médias, etc.

Source Assistance hebdomadaire Assistance mensuelle Assistance occasionnelle N’assiste pas
Sondage Gallup 2003 28% 17% 55% -
Enquête nationale SSC 2001 / milieu urbain 29,97% 17,38% 44,08% 7,88%
Enquête nationale SSC 2001 / milieu rural 29,35% 18,34% 45,82% 5,36%
Sondage CURS 2003 (rural) 18,5% 20% 48,7% 11%
2 octobre 2012

Assistance au culte corrélée à l’appartenance religieuse

Enquête nationale SSC, 2001 Confession Assistance hebdomadaire Assistance mensuelle Assistance occasionnelle N’assiste pas Orthodoxes 24 18 50 7 Catholiques romains 54 (...)

Enquête nationale SSC, 2001

Confession Assistance hebdomadaire Assistance mensuelle Assistance occasionnelle N’assiste pas
Orthodoxes 24 18 50 7
Catholiques romains 54 21 21 3
Grecs catholiques 34 32 31 2
Reformés 50 17 30 2
Orthodoxes ancien rite 32 26 42 -
Musulmans 18 - 63 18
Luthériens 40 10 20 -
Baptistes 69 12 12 3
Chrétiens selon l’Evangile 72 18 - 9
Pentecôtistes 90 3 4 3
Adventistes 87 6 6 2
Unitariens 40 30 20 10
2 octobre 2012