eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe

Tweeter Rss

Accueil > Roumanie > Repères historiques > Chronologie

Chronologie

Les dates essentielles

Epoque du bronze : migration des communautés d’éleveurs de moutons indo-européens dans l’espace carpato danubien pontique. Apparition du peuple thrace.
Au premier siècle avant Jésus Christ apparaît l’Etat de la Dacie.
271 : formation du peuple roumain, résultat de la symbiose de deux composants ethniques : les Daces et les Romains. Formation de la langue roumaine. 9ème-14ème siècles : formation des États médiévaux roumains
1600 : première unification des trois provinces roumaines : Valachie, Moldavie et Transylvanie, sous le voïvode Michel le Brave (Mihai Viteazul - 1593-1601). L’unité a résisté une année, jusqu’à l’assassinat de Mihai (1601).
1711 : début du régime phanariote (grec) en Moldavie et, en 1716, en Valachie.
1812 : après la guerre russo-turque, le territoire roumain situé à l’est de la Roumanie est annexé à l’Empire russe sous le nom de Bessarabie.
1848-1849 : révolution de Moldavie, Valachie et Transylvanie.
1859 : unification des principautés roumaines, Valachie et Moldavie, par l’élection dans les deux pays du même candidat, prince local, Alexandru Ioan Cuza. La nouvelle formation étatique portera le nom de la Roumanie.
1866 : installation de la monarchie en Roumanie par l’élection d’un prince étranger, (originaire de l’Allemagne, région du sud-ouest), Carol Ier de Hohenzollern-Sigmaringen. Première Constitution roumaine sous l’autorité du prince Carol Ier de Hohenzollern Sigmaringen.
1881 : la Roumanie devient Royaume.
1877 : Guerre d’Indépendance, la Roumanie devient indépendante à l’égard de l’Empire Ottoman.
Avril 1918 : unification de la Bessarabie avec la Roumanie.
1er décembre 1918 : création de la Grande Roumanie par union de la Roumanie avec la Transylvanie.
1926 : le prince héritier Carol II renonce au trône et quitte la Roumanie.
Juillet 1927 : mort du roi Ferdinand. Michel (Mihai I) est déclare roi, mais comme il est mineur, le pays est dirigé par une régence composée par le prince Nicolas de Hohenzollern, le Patriarche Miron Cristea et Gheorghe Buzdugan - le président de la Haute Cour de Cassation et de Justice.
1930 : le roi Carol II reviens en Roumanie et reprend le trône.
1938-1940 : instauration de la dictature royale de Carol II.
28 juin 1940 : la Roumanie perd les territoires du Nord - Est (la Bessarabie, la Bucovine et le Pays de Herta) en faveur de la Russie.
6 septembre 1940 : Carol II renonce au trône en faveur de son fils Michel le Ier.
24 janvier 1941 : le général Antonescu déclare la dictature militaire. La Roumanie oriente sa politique en direction de l’Allemagne.
Juin 1941 : la Roumaine combat à côté de l’Allemagne dans la guerre contre l’U.R.S.S.
23 août 1944 : le maréchal Antonescu est arrêté et le roi Michel proclame la monarchie constitutionnelle. La Roumanie change son orientation militaire et politique et continue la guerre du coté des Alliés, contre le fascisme.
Novembre 1946 : élections en Roumanie. Les communistes falsifient les résultats et obtiennent la victoire.
30 décembre 1947 : le roi Michel est obligé d’abdiquer. Le Parti Communiste prend le pouvoir politique absolu, toute autre orientation politique étant interdite et la Roumanie devient République.
1948 : la Roumanie est gouvernée par le Parti Communiste dont Gheorghe Gheorghiu-Dej est le président (1948–1965).
Mars 1965 : Nicolae Ceauşescu est élu Premier secrétaire du Comité central du Parti communiste roumain et dirige la Roumanie.
9 décembre 1967 : N. Ceauşescu devient Président du Conseil d’État.
Mars 1974 : la Grande assemblée nationale proclame N. Ceauşescu président de la République Socialiste de Roumanie (RSR).
1987-1989 : Ceausescu rejette les propositions de Gorbatchev pour instaurer les réformes de perestroïka et glasnost.
17 décembre 1989 : début de la Révolution roumaine contre le régime communiste
25 décembre 1989 : Nicolae et Elena Ceausescu sont exécutés
9 février 1990 : le Conseil provisoire d’union nationale, première structure démocratique après la période communiste, arrive au pouvoir.
7 octobre 1993 : la Roumanie devient membre du Conseil de l’Europe.
29 mars 2004 : la Roumanie devient membre de l’OTAN.
1er janvier 2007 : la Roumanie devient membre de l’Union Européenne.

28 septembre 2012