eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe

Tweeter Rss

Accueil > France > Données socio-religieuses > Appartenance et démographie religieuses

Appartenance et démographie religieuses

Augmentation des ’sans religions’ et diversification de l’appartenance

La diminution du nombre de catholiques profite principalement aux "sans religion" : leur chiffre passe de 24 % à 27 % de la population française entre 1995 et 2006, selon l’enquête IFOP pour le (...)

La diminution du nombre de catholiques profite principalement aux "sans religion" : leur chiffre passe de 24 % à 27 % de la population française entre 1995 et 2006, selon l’enquête IFOP pour le journal La Croix (juillet 2006).
Dans le même temps, selon cette même enquête, les autres confessions sont en légère augmentation. De 1987 à 2006, le protestantisme serait ainsi passé de 1 % à 2 % de la population, soit près de 1,2 million de fidèles, ce qui s’explique sans doute par la place actuelle des évangéliques dans le protestantisme français. Les autres religions seraient aussi en hausse sensible, représentant 6 % de la population (soit 3,6 millions de fidèles).

Catholiques 65
dont Pratiquants réguliers 5
Pratiquants occasionnels 10
Non pratiquants 50
Protestants 2
Autres religions 6
Sans religion 27

L’enquête CSA pour La Croix de décembre 2004, "Les Français et la religion", soulignait également l’importance des appartenances religieuses autres que catholique : les "autres religions" représentent 24 %, se répartissant en 49,4 % de musulmans, 21,8 % de protestants et 7 % de juifs.

Là encore, la diversification est surtout marquée chez les jeunes. Déjà, selon l’enquête CSA / La Vie / Le Monde de mars 2003, 62 % de l’ensemble des Français se sont définis comme catholiques, ce chiffre passe à 40% pour les 18-24 ans, alors qu’il s’élève à 79% pour les plus de 65 ans. Pour les 18-24 ans, les 24 % appartenant à "d’autres religions" se décomposent en 14 % de musulmans, 4 % de protestants, 2 % de juifs, 1 % d’orthodoxes et 3 % de "autres".

Ainsi, à un affaissement notable de la religion majoritaire correspond une relative croissance des religions minoritaires, tout particulièrement avec l’affirmation de l’islam parmi les jeunes. C’est ce qu’illustre encore l’enquête IFOP - Okapi de 2005, auprès de 406 adolescents français âgés de 11 à 15 ans.

Question : "Enfin, toi personnellement, es-tu de religion ...?"

Ensemble (%) Rappel ensemble des Français (%)
Catholique 52 65
Protestante 2 2
Musulmane 9 5
Juive 1 1
D’une autre religion 1 2
Tu n’as pas de religion 34 25
Ne se prononcent pas 1 -
Total 100 100
24 septembre 2012

Démographie religieuse de l’Eglise catholique : évolution du nombre de clercs et religieux

Toutes les informations sur le clergé catholique en France sont disponibles sur le site Catholic-Hierarchy, mis à jour en temps réel.
Selon l’Annuaire statistique de l’Eglise catholique, le clergé (...)

Toutes les informations sur le clergé catholique en France sont disponibles sur le site Catholic-Hierarchy, mis à jour en temps réel.

Selon l’Annuaire statistique de l’Eglise catholique, le clergé français compte une centaine d’archevêques, évêques et évêques auxiliaires, 20 381 prêtres en activité et 1 958 diacres en 2005. 125 ordinations ont été célébrées en France en 2005, dont 98 prêtres diocésains et 27 prêtres d’ordres religieux.
Plus de 6 000 Français (prêtres, religieux et religieuses, laïcs) sont en mission hors de France (Afrique, Amérique latine, Asie...). Près de 1 000 prêtres étrangers et plus de 3 000 religieuses sont en mission en France.

Evolution du nombre de prêtres et de diacres

1990 1995 2000 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
Prêtres présents en France 32 267 28 694 25 353 21 187 20 680 20 277 19 640 - - -
dont prêtres diocésains 25 203 22 199 19 234 16 075 15 957 15 341 15 008 14 353 14 112 13 822
dont prêtres religieux 7 064 3 495 6 119 5 112 5 083 4 936 4 632 - - -
Diacres permanents ayant un ministère : nombre total 571 1 061 1 582 1 499 1 960 2 169 2 250 2 335 2 420 2 450
Diacres permanents : ordinations 72 114 113 81 101 121 94 95 98 84

Evolution du nombre de religieuses, religieux, moines et moniales

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
Nombre total de religieuses françaises (de vie apostolique et moniales) 51 512 49 871 49 466 46 007 44 340 42 648 40 600 39 347 37 934 35 934 35 542 29 433
Nombre total de religieux et moines 10 693 10 121 9 524 5 180 9 407 9 409 8 434 8 388 8 099 7 504 7 508 6 566

Source : Annuaire statistique de l’Église, (statistiques 2012) Service national des vocations, et Conférence des Supérieures majeures et Service des moniales 2005, et site de l’Eglise catholique.

24 septembre 2012

Une Eglise catholique toujours majoritaire, mais une appartenance en baisse

La France reste un pays majoritairement catholique : plus de la moitié des Français déclarent appartenir à cette religion.
En 2010, l’IFOP a réalisé une enquête intitulée "Le catholicisme en France en (...)

La France reste un pays majoritairement catholique : plus de la moitié des Français déclarent appartenir à cette religion.
En 2010, l’IFOP a réalisé une enquête intitulée "Le catholicisme en France en 2010". La diminution du poids des catholiques dans la population française, à partir de 1970, déjà constatée en 2006 par ce même institut, se confirme.

année 1972 1978 1987 2001 2006 2010
pourcentage de catholiques 87 76 75 69 65 64

Les résultats des enquêtes du CSA montrent aussi une diminution des membres de la religion catholique : ainsi, l’enquête CSA pour La Vie / Le Monde réalisé le 21 mars 2003 par téléphone auprès d’un échantillon national représentatif de 1000 personnes, souligne la baisse de l’appartenance entre 1994 et 2003. Une enquête de 2006 du CSA pour La Vie, "Le portrait des catholiques", semble confirmer cette baisse ; le CSA recommande cependant de prendre ce résultat avec prudence dans la mesure où la formulation et l’interprétation de la question diffèrent d’un sondage à l’autre.

année 1994 (CSA 2003) 2003 (CSA 2003) 2006 (CSA 2006)
pourcentage de catholiques 67 62 51

En septembre 2012, 80% des Français se disent baptisés catholiques ; ils étaient 92% en 1961 (sondage Ifop pour La Croix, Le catholicisme, octobre 2012). En 2014, la publication de Jérôme Fourquet et Hervé Le Bras, La religion dévoilée. Une nouvelle géographie du catholicisme, 2014, livre un profil actualisé des catholiques contemporains. Cela révèle à la fois le rôle essentiel du catholicisme en France, et la forte baisse de la pratique de cette religion.

7 juillet 2014

Diminution de l’appartenance religieuse, notamment chez les jeunes

L’appartenance religieuse est en diminution non seulement dans l’Eglise catholique, mais de façon générale : selon l’enquête européenne sur les valeurs European Value Survey, 57 % des Français (...)

L’appartenance religieuse est en diminution non seulement dans l’Eglise catholique, mais de façon générale : selon l’enquête européenne sur les valeurs European Value Survey, 57 % des Français déclaraient appartenir à une religion en 1999, alors qu’ils étaient 62 % en 1990.

Les informations concernant le taux d’appartenance religieuse des jeunes confirment cette baisse. Ainsi, l’International Social Surveys Program de 1998 consacré aux religions (ISSP 1998), pour sa part, note que plus de la moitié des jeunes adultes (18-29 ans) se déclarent "sans religion" (58 %).
L’enquête IFOP Les catholiques en France en 2010 montre également que, si 30% de la population française a moins de 25 ans, ce chiffre tombe à 23% pour les catholiques (et même à 16% pour les catholiques pratiquants) ; de même, alors que 42% de la population totale a plus de 50 ans, ce chiffre s’élève à 50% chez les catholiques et 55% chez les catholiques pratiquants.
Déjà, l’enquête CSA de décembre 2004 "Les Français et la religion" révélait que, si 73 % des Français déclaraient avoir une religion, ce chiffre s’élevait à 84,5 % pour les plus de 75 ans, mais tombait à 60,4 % des 18-24 ans. De même, le sondage IFOP - Okapi du 14 décembre 2005, auprès de 406 adolescents français âgés de 11 à 15 ans, permettait de constater que, en réponse à la question : "toi personnellement, es-tu de religion ...?", la proportion de jeunes se déclarant catholiques (52 %) était moins importante que dans l’ensemble de la population (65 %) ; inversement, le nombre de jeunes se déclarant sans religion (34 %) est plus élevé que dans l’ensemble de la population (25 %).

9 juillet 2014

Un paysage religieux en évolution

Le paysage religieux de la France est, depuis les années 1970, en grand changement. L’European Values Survey montre une baisse de l’appartenance religieuse : on passe de 73,7 % en 1981, à 50,5 % en (...)

Le paysage religieux de la France est, depuis les années 1970, en grand changement. L’European Values Survey montre une baisse de l’appartenance religieuse : on passe de 73,7 % en 1981, à 50,5 % en 1999.

19811990 19992008
Appartenance religieuse 73,7 61,5 57,5 50,5
Sans appartenance religieuse 26,3 38,5 42,5 49,5

L’European Values Survey révèle également la diminution du poids démographique de l’Eglise catholique, traditionnellement dominante en France. Cette baisse s’accompagne d’une augmentation des "sans religion", mais également d’une redistribution des appartenances au profit notamment de l’islam, mais aussi du protestantisme - surtout évangélique - et du bouddhisme (en % des réponses valides).

1981 1990 1999 2008
Catholique 95,6 94,0 91,8 85,7
Protestant 1,3 2,1 2,4 3,5
Juif 1,4 0,2 2,4 0,8
Orthodoxe 0,0 0,0 1,9 0,7
Bouddhiste 0,0 0,7 0,4 0,2
Musulman 0,6 1,6 0,2 7,4
Hindouiste 0,0 0,2 0,2 0,2
Autre 1,2 1,3 0,7 1,0
Total 100% 100% 100% 100%

En 2008, la question A quelle confession religieuse appartenez-vous ? fournit les réponses suivantes (grille adaptée à la France) :

 % des réponses  % des réponses valides
catholique romaine 43,0 85,7
musulmane 3,7 7,4
protestante 1,8 3,5
juive 0,4 0,8
bouddhiste 0,4 0,7
orthodoxe 0,4 0,7
hindoue 0,1 0,2
Témoins de Jéhova 0,2 0,5
autre 0,3 0,6
NRP 49,9 -
Total 100 100
9 juin 2016