eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Irlande > Religion et société > Minorités religieuses

Minorités religieuses

Présentation générale

Cette rubrique commente la présence sociale des minorités religieuses présentes en Irlande. Pour plus d’information sur les religions en Irlande, voir la rubrique données socio-religieuses. Pour plus (...)

Cette rubrique commente la présence sociale des minorités religieuses présentes en Irlande. Pour plus d’information sur les religions en Irlande, voir la rubrique données socio-religieuses.

  • Pour plus d’information, voir Mineurel, site d’information sur les minorités religieuses, sur l’Irlande.
12 mars 2013

L’impact social des minorités religieuses

La diversité croissante des modalités de gestion des écoles irlandaises, les débats sur l’enseignement de la religion en tant que matière, la participation des minorités religieuses à la vie politique, (...)

La diversité croissante des modalités de gestion des écoles irlandaises, les débats sur l’enseignement de la religion en tant que matière, la participation des minorités religieuses à la vie politique, ainsi que le marché du travail et l’expérience éducative des religions minoritaires sont autant de signes manifestes de l’impact social des minorités religieuses dans l’Irlande contemporaine.
Depuis le milieu des années 1990, les écoles irlandaises se sont diversifiées, non seulement du point de vue de la composition ethnique du corps étudiant, mais également en ce qui concerne leur gestion, afin de tenir compte des groupes ne s’identifiant pas à la religion catholique majoritaire. Les écoles Educate Together (Éduquons Ensemble) en sont un bon exemple. Il s’agit d’écoles pluriconfessionnelles dispensant un enseignement de niveau primaire à des enfants issus de traditions confessionnelles différentes. La première école d’enseignement secondaire Educate Together, ouvrira ses portes en 2014.


- Pour en savoir plus, consulter Educate Together.
- Pour une étude sociologique récente de la diversité religieuse dans les écoles irlandaises, voir Merike Darmody, Emer Smyth et Selina McCoy, School Sector Variation Among Primary Schools in Ireland.

Dans un contexte de diversité religieuse toujours plus importante, les méthodes d’enseignement de la religion en tant que matière font également l’objet d’un débat au cours des dernières années. C’est un défi particulier à relever dans une société dont les programmes éducatifs présentent un fort caractère confessionnel fondé sur la tradition catholique. Les changements dans l’instruction religieuse ont des conséquences non seulement sur l’éducation des enfants, mais également sur la formation des enseignants.


- Pour en savoir plus, voir Kathleen Lynch, Margaret Crean et Maureen Lyons, Working Paper Country Note : Ireland.

Dans l’ensemble, la représentation politique des minorités religieuses en Irlande est faible. L’actuel ministre de la Justice et de l’Égalité, Alan Shatter, est de confession juive. Cependant, peu d’autres membres de la communauté juive, ou d’autres minorités religieuses, siègent au Parlement national. L’administration locale est plus « ouverte » à la représentation des minorités ethniques et donc, à la représentation des minorités religieuses, sachant que la plupart des non-irlandais appartiennent à l’une de ces minorités. Cette tendance peut se traduire, à l’avenir, par une plus large représentation des minorités au niveau national.


- Pour en savoir plus sur la représentation des groupes minoritaires dans la vie politique irlandaise, voir Bryan Fanning, Fidèle Mutwarasibo et Neltah Chadamoyo, « Positive Politics : participation of immigrants and ethnic minorities in the electoral process », Africa Solidarity Centre.

Des recherches sur la participation des minorités religieuses en Irlande à l’éducation et au marché du travail ont également été menées. Une étude récente, vérifiant des facteurs tels que la nationalité et l’appartenance ethnique, montre que la probabilité de subir des inégalités sociales (dans le travail ou l’éducation) reste globalement faible pour les différents groupes religieux, mais que les musulmans sont plus susceptibles de se trouver au chômage que d’autres groupes religieux en Irlande.

De manière générale, les chercheurs universitaires n’ont montré que très récemment de l’intérêt pour l’impact social des minorités religieuses. De nouvelles études explorent le bouddhisme, l’islam, le pentecôtisme et d’autres nouveaux courants religieux en Irlande, bien que certains soient moins « nouveaux » que ce qui est parfois supposé.

15 mars 2013