eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Finlande > Données socio-religieuses > Principales religions et Eglises

Principales religions et Eglises

L’Eglise évangélique luthérienne

71,8 % des Finlandais sont membres de l’Eglise évangélique luthérienne, qui possède 9 diocèses et 407 paroisses (31 déc. 2016). Chaque paroisse œuvre indépendamment des autres et gère ses propres (...)

71,8 % des Finlandais sont membres de l’Eglise évangélique luthérienne, qui possède 9 diocèses et 407 paroisses (31 déc. 2016). Chaque paroisse œuvre indépendamment des autres et gère ses propres finances. 80 % des revenus des paroisses proviennent des impôts d’Eglise.
Chaque année, la plupart des Finlandais entrent en contact avec l’Eglise à l’occasion d’évènements familiaux tels que les baptêmes, mariages, enterrements et confirmations. En 2016, 69,3 % des nouveaux-nés sur quatre (75,2 %) ont été baptisés, la moitié des couples ont célébré leur mariage à l’Eglise et 84 % des moins de 15 ans ont effectué leur confirmation. Plus de sept millions de fidèles ont pris part à la célébration du culte. Cependant, de nombreux Finlandais ne se rendent à l’Eglise que quelques fois dans l’année : à Noël et à Pâques notamment.

mis à jour par Kimmo Ketola
25 mai 2017

L’Eglise orthodoxe

L’Eglise orthodoxe est la deuxième plus grande communauté religieuse de Finlande. Elle a payé un lourd tribut pendant la Seconde Guerre mondiale, un grand nombre de ses monastères ont été détruits et (...)

L’Eglise orthodoxe est la deuxième plus grande communauté religieuse de Finlande. Elle a payé un lourd tribut pendant la Seconde Guerre mondiale, un grand nombre de ses monastères ont été détruits et elle a perdu 90 % de ses biens. Par ailleurs, plus de deux tiers de ses membres ont dû quitter leur domicile quand l’Union soviétique a occupé la Carélie. Dans les années 1950 et 1960, le nombre d’orthodoxes a chuté, conséquence de la forte proportion (près de 90 %) de mariages entre orthodoxes et luthériens. Généralement, les enfants nés de ces unions ont été baptisés luthériens. La tendance s’est inversée dans les années 1980 et le nombre de membres de l’Eglise orthodoxe a commencé à augmenter, les personnes qui la rejoignaient étant plus nombreuses que celles qui la quittaient. L’immigration de la Russie a également contribué à l’augmentation du nombre absolu de croyants même si le pourcentage de la population est resté le même. Actuellement, l’Eglise orthodoxe compte 60 000 membres, ce qui représente 1,1 % de la population finlandaise.

mis à jour par Kimmo Ketola
25 mai 2017