eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe

Tweeter Rss

Accueil > Finlande > Statut juridique des religions > Dispositions spécifiques > Ecole

Ecole

Enseignement de la religion

La nouvelle loi sur la liberté religieuse garantit à chacun le droit de bénéficier d’une éducation religieuse. La loi précédente s’appuyait sur la notion de "droit négatif" pour permettre d’être dispensé des cours de religion. Selon les nouvelles lois sur l’enseignement primaire et secondaire, l’expression "enseignement religieux en accord avec la confession des élèves" est remplacée par "enseignement de leur propre religion". Ainsi, un élève doit, d’une part, pouvoir disposer d’une éducation religieuse correspondant à sa confession ; d’autre part, il doit obligatoirement participer à ces cours. Un élève qui n’a pas la même religion que la majorité de ses camarades ne peut participer au cours concernant cette religion que s’il s’y inscrit séparément.
La loi sur la liberté religieuse n’affecte en rien les traditions scolaires. Selon le Parlement finlandais, le fait de chanter des hymnes traditionnels lors des fêtes qui se déroulent au printemps ou avant Noël ne constitue pas une pratique religieuse. Ces célébrations sont perçues comme une perpétuation et une préservation de la culture et de ce fait, tous les élèves, quelle que soit leur appartenance religieuse, peuvent y participer.

Pour en savoir plus, voir :
- Matti Kotiranta, "Religious education in Finland" in Gerhard Robbers (Hrsg.), Religion in Public Education – La religion dans l’éducation publique, Consortium européen pour l’étude des relations Églises-État, Trèves, 2011, 139-154.
- Tuula Sakaranaho, "Religious Education in Finland", Temenos 49/2, 2013.

18 septembre 2012