eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > France > Données socio-religieuses > Participation religieuse > Pratique religieuse

Pratique religieuse

Un niveau très bas de pratique religieuse

La France est le pays d’Europe de l’Ouest au plus fort taux de non-pratique cultuelle : 60,1 % de personnes disent ne jamais assister Ă  un office religieux (European Value Survey de 1999) ; (...)

La France est le pays d’Europe de l’Ouest au plus fort taux de non-pratique cultuelle : 60,1 % de personnes disent ne jamais assister Ă  un office religieux (European Value Survey de 1999) ; seulement 7,5 % des personnes interrogĂ©es dĂ©clarent assister Ă  un culte une fois par semaine ou plus.

Question : A quelle frĂ©quence assistez-vous Ă  une office religieux ? (en pourcentages)

Plus d’une fois par semaine 1,6 1,3 1,5 1,8
Une fois par semaine 8,0 10,6 8,6 5,7
Une fois par mois 5,4 6,0 6,7 4,3
Seulement pour les fêtes religieuses / Noël / Pâques 6,1 6,3 6,9 5,6
Autres jours de fĂŞte 8,4 6,8 10,0 8,7
Une fois par an 6,2 5,0 6,9 6,6
Moins souvent 6,9 7,1 7,0 6,8
Jamais, pratiquement jamais 56,9 56,9 51,7 60,1
Ne sait pas 0,0 0,0 0,0 0,0
Sans réponse 0,4 0,0 0,8 0,4
Total 3817 (100%) 1200 (100%) 1002 (100%) 1615 (100%)
24 septembre 2012

Eglise catholique : diminution de la pratique religieuse, prĂ©sence majoritaire des femmes

DiffĂ©rentes enquĂŞtes mettent Ă©galement en Ă©vidence le faible niveau de pratique religieuse des catholiques ; ainsi, l’enquĂŞte effectuĂ©e par le CSA en 2004 sur les Français et la religion avait fourni le (...)

DiffĂ©rentes enquĂŞtes mettent Ă©galement en Ă©vidence le faible niveau de pratique religieuse des catholiques ; ainsi, l’enquĂŞte effectuĂ©e par le CSA en 2004 sur les Français et la religion avait fourni le rĂ©sultat suivant :

Pratique de la prière Assiste à un office religieux
Ensemble des Français % Ensemble des croyants % Ensemble des Français % Ensemble des croyants %
Souvent 23 36 12 20
- Au moins une fois par jour 15 24 - -
- Au moins une fois par semaine 6 9 9 15
- Au moins une fois par mois 2 3 3 5
Rarement 35 49 59 65
- De temps en temps, quelques fois dans l’annĂ©e 21 32 20 28
- Seulement pour les cérémonies et les grandes fêtes 14 17 39 37
Jamais 40 13 28 14
- Ne se prononcent pas 2 2 1 1
TOTAL 100 100 100 100

Dans la mĂŞme veine, un sondage TNS-SOFRES de 2005 sur les pratiques des catholiques rĂ©vèle que si 24 % des catholiques disent avoir, au cours des semaines prĂ©cĂ©dant le sondage, au moins une fois priĂ© ou assistĂ© Ă  la messe, 58% dĂ©clarent n’avoir eu aucune pratique religieuse.

En 2010, une enquĂŞte IFOP sur la pratique des catholiques montre Ă©galement que les pratiquants sont essentiellement des pratiquantes : les femmes reprĂ©sentent 61 % des pratiquants, alors qu’elles ne sont que 52 % de la population française totale.

L’Ă©tude du cumul des enquĂŞtes TNS Sofres d’octobre 2011 Ă  mars 2012 rĂ©vèle que, sur 58% des Français se dĂ©clarant catholiques (13% se disant membre d’autres religions et 29% sans religion), 8% se disent pratiquant mensuel, 15% pratiquant irrĂ©gulier, et 34% non pratiquant (Pierre BrĂ©chon, "Religion et irrĂ©ligion. Quels effets sur l’orientation politique et le système de valeurs ?", TriĂ©lec 4 mai 2012).

Août 2014
25 septembre 2012

Pratique religieuse : les chiffres de l’Eglise catholique

La baisse de la participation religieuse des catholiques est confirmĂ©e par les chiffres fournis par l’Eglise : Vers 1960 Vers 1970 1980 1990 2000 2005 BaptĂŞmes - De 0 Ă  7 ans 506 877 458 626 (...)

La baisse de la participation religieuse des catholiques est confirmĂ©e par les chiffres fournis par l’Eglise :

Vers 1960 Vers 1970 1980 1990 2000 2005
BaptĂŞmes
- De 0 Ă  7 ans 506 877 458 626 380 093 325 878
- Après 7 ans 6 624 13 504 20 961 23 197
- Total 741 774 808 560 513 501 472 130 401 054 349 075
- Pourcentage de baptĂŞmes parmi les naissances de l’annĂ©e 91,9 % 82,9 % 64,3 % 61,9 % 51,7 % 45 %
Catéchumènes (adultes convertis se préparant au baptême) 2 800 (e) 5 000 (e) 9 474 9 564
Confirmations 91 281 62 003 49 515
Mariages
Mariages catholiques 217 479 147 146 122 580 97 432
dont - deux conjoints catholiques 136 956 108 229 83 047
- un conjoint est catholique 10 190 14 351 14 385
Mariages civils 287 000 305 500 271 600
Paroisses
Nombre total 38 391 34 885 22 491
Nombre de paroisses avec curé résidant 25 000 (e) 15 040 11 719 8 279
Pourcentages 40% 33,6% 37%

Source : Annuaire statistique de l’Église.

25 septembre 2012

Augmentation de la pratique de la prière

Une lĂ©gère augmentation de la pratique de la prière semble cependant se dessiner de la comparaison des sondages CSA de 2004 sur les Français et la religion et 2003 sur les catholiques :
Question - (...)

Une lĂ©gère augmentation de la pratique de la prière semble cependant se dessiner de la comparaison des sondages CSA de 2004 sur les Français et la religion et 2003 sur les catholiques :

Question - Actuellement, vous arrive-t-il de prier ?

Ensemble des Français 2004 (CSA 2004)2003 (CSA 2003) 1994 (CSA 2003)
Tous les jours / Souvent 23 25 28
- Tous les jours 15 11 12
- Souvent 8 14 16
Rarement / Jamais 75 74 71
- Rarement 35 23 27
- Jamais 40 51 44
- Ne se prononcent pas 2 1 1
TOTAL 100 100 100
25 septembre 2012

La pratique religieuse dans les groupes religieux minoritaires

En 2006, le CSA a rĂ©alisĂ© une enquĂŞte intitulĂ©e portrait des musulmans, selon laquelle un tiers des musulmans (32 %) lit le Coran au moins une fois par mois, et un quart d’entre eux (25 %) se rend Ă  (...)

En 2006, le CSA a rĂ©alisĂ© une enquĂŞte intitulĂ©e portrait des musulmans, selon laquelle un tiers des musulmans (32 %) lit le Coran au moins une fois par mois, et un quart d’entre eux (25 %) se rend Ă  la mosquĂ©e au moins une fois par mois. Ils sont 88 % Ă  pratiquer le jeĂ»ne du ramadan, et 43 % Ă  faire les 5 prières quotidiennes.

En 2007, l’IFOP et le journal La Croix ont rĂ©alisĂ© une enquĂŞte sur l’Ă©volution de l’islam de France depuis 1989 (8 au 17 dĂ©cembre 2007). La part des personnes issues d’une famille musulmane et se dĂ©finissant elles-mĂŞmes comme musulmanes est restĂ©e stable depuis 1989, Ă  71%.
Dans le mĂŞme temps, on note l’augmentation de certaines manifestations de cette appartenance religieuse ; dans l’ensemble, la pratique religieuse est nettement plus forte que parmi les personnes d’origine catholique : 33% contre 16 %. Ainsi, la pratique de la prière est en hausse : elle passe de 31% en 1994 Ă  39% en 2007, avec peu de diffĂ©rences selon les sexes mais des jeunes beaucoup moins assidus (28% de 18-24 prient tous les jours, contre 64 % des 55 ans et plus).
La frĂ©quentation de la mosquĂ©e le vendredi, elle, augmente surtout parmi les plus jeunes : de 16% (en 1989) Ă  23%, pour l’ensemble, mais de 7% Ă  20 % chez les jeunes de moins de 25 ans. Cela demeure nĂ©anmoins une pratique très masculine : 34% d’hommes, 12% de femmes. La pratique du jeĂ»ne pour le Ramadan reste très rĂ©pandue (70%). Elle n’a pas Ă©voluĂ© depuis 2001 oĂą l’on notait dĂ©jĂ  une forte hausse depuis 1989 (60%). Enfin, 6% des personnes interrogĂ©es ont fait le pèlerinage Ă  la Mecque, 61 % ont l’intention de le faire dans les prochaines annĂ©es.
Les rĂ©sultats de l’Ă©tude sont disponibles sur le site de l’IFOP.

Pour les chiffres concernant la pratique du jeûne pendant le ramadan, voir la rubrique Manifestations religieuses.

Moins de 20 % des juifs de France dĂ©clarent une pratique rĂ©gulière.

BITTON Michèle, PANAFIT Lionel, Etre juif en France aujourd’hui, Hachette (LittĂ©ratures), 1977.

25 septembre 2012

Evolution dans la pratique de la prière

La pratique de la prière, si elle demeure stable ou même en augmentation, est en tout cas en évolution.
En effet, selon un sondage TNS-SOFRES sur les Français et la prière* rĂ©alisĂ© en fĂ©vrier 2007, un (...)

La pratique de la prière, si elle demeure stable ou même en augmentation, est en tout cas en évolution.
En effet, selon un sondage TNS-SOFRES sur les Français et la prière* rĂ©alisĂ© en fĂ©vrier 2007, un Français sur deux dĂ©clare "prier ou mĂ©diter" ; ce chiffre est semblable Ă  celui de l’enquĂŞte rĂ©alisĂ©e en 2001 oĂą dĂ©jĂ  50 % des Français dĂ©clarait prier. La prière est donc une pratique religieuse qui ne semble pas en baisse. Le sondage rĂ©vèle cependant une Ă©volution de cette pratique, vers une individualisation plus grande.
Ainsi, si l’on pose la question de la seule prière, en excluant la "mĂ©ditation", alors 57 % des Français affirment ne jamais prier, et 13 % disent ne prier que rarement.
On constate Ă©galement que la prière s’individualise : 48 % dĂ©claraient prier "en groupe ou en famille" en 2001, mais ils ne sont plus que 38 % en 2007. Le sondage met Ă©galement en Ă©vidence une pratique moins liĂ©e Ă  une institution ou Ă  une tradition religieuses ; ainsi, 80 % de ceux qui prient le font chez eux, contre seulement 38 % dans un lieu de culte (48 % en 2001).
Enfin, seuls 15 % de ceux qui prient affirment s’adresser "au Christ", alors qu’ils Ă©taient 25 % en 2001. Cette Ă©volution est encore plus sensible chez les jeunes : seuls 5 % des 25-34 ans, et mĂŞme 0 % des 18-24 ans, adressent leur prière Ă  JĂ©sus.

Base : ceux qui prient 22-24 mars 2001 (42% de l’Ă©chantillon) 14-15 fĂ©v 2007 (41% de l’Ă©chantillon)
- A Dieu 65 59
- A la Vierge Marie 35 29
- A personne en particulier 15 18
- Au Christ 25 15
- Aux proches, à la famille, aux amis (réponse non suggérée) 5 6
- A des saints (réponse non suggérée) 4 4
- Autres réponses 6 2
- Sans réponse 2 3

Un sondage IFOP de juillet 2014, Les Français et Marie, rĂ©vèle cependant que la pratique de la prière rĂ©gulière Ă  la Vierge Marie a diminuĂ© ; elle est passĂ©e de 31 Ă  22% pour l’ensemble des Français entre 1988 et 2014.

* EnquĂŞte TNS-SOFRES pour Le Pèlerin (fĂ©vrier 2007). Les rĂ©sultats dĂ©taillĂ©s de l’enquĂŞte sont visibles sur le site de La Croix.

8 juillet 2014