eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe

Tweeter Rss

Accueil > Espagne > Repères historiques > Chronologie

Chronologie

Quelques dates clés

IIIe et IIe siècle av J.C. : conquête romaine de la péninsule ibérique
fin du IIe siècle : Tertullien atteste de la vigueur du christianisme en Espagne
411 : partage du territoire entre les barbares
554 : Tolède devient capitale du royaume wisigoth
586 : conversion de Reccared, roi wisigoth, au catholicisme
711 : conquête berbère et fin du royaume wisigoth
début officiel de la Reconquista, qui ne connaîtra son véritable essor qu’au XIe siècle
713 : début du califat omeyade d’Occident
756 : émirat de Cordoue
929 : califat de Cordoue, remplacé à sa chute par les Taifas
1474 : Isabelle, reine de Castille
1478 : bulle papale attribuant aux rois le pouvoir de nommer les Inquisiteurs
1479 : Ferdinand, roi d’Aragon
1483 : création du Conseil de la Générale et Suprême d’Inquisition, et nomination du premier Inquisiteur général, Tomas de Torquemada
2 janvier 1492 : prise de Grenade et fin de la Reconquista
31 mars 1492 : édit d’expulsion des Juifs
12 octobre 1492 : Christophe Colomb atteint l’île de San Salvador
1525-1526 : conversion forcée ou expulsion des Musulmans, sous Charles Quint
1869 : première Constitution proclamant la liberté des cultes ; le catholicisme demeure religion d’Etat. Elle n’aura qu’une brève postérité
1924 : attribution par Primo de Rivera de la nationalité espagnole aux juifs de Salonique et d’Alexandrie, descendants des juifs expulsés à la fin du XVe siècle
1931 : proclamation de la IIe République. Constitution instaurant une séparation Eglise-Etat
1936-39 : guerre civile
1945 : lois fondamentales du régime franquiste, marquant la volonté de catholicisation de l’Etat et de la société
1967 : loi sur la liberté religieuse, concessions très limitées aux cultes non catholiques
1975 : mort de Franco
1976-1979 : accords avec le Vatican, révisant le Concordat de 1953
1978 : adoption d’une nouvelle Constitution, établissant un Etat démocratique, garant des libertés en matière religieuse, et prévoyant un système de coopération avec « la religion catholique et les autres confessions »
5 juillet 1980 : loi sur la liberté religieuse, développement normatif de la Constitution, énonçant les conditions nécessaires à la signature d’un accord de coopération avec l’Etat
1982 : création de la Fédération des communautés israélites d’Espagne (depuis 2004, Fédération des communautés juives d’Espagne)
1986 : création de la Fédération des entités religieuses évangéliques d’Espagne
1992 : signature des accords de coopération entre l’Etat espagnol et les trois grandes religions minoritaires (judaïsme, protestantisme, islam)
Création de la Commission islamique espagnole
2000 : création de la Direction générale des affaires religieuses du gouvernement catalan
2004 : création sur financement public de la fondation Pluralismo y Convivencia par le Ministère espagnol de la justice.
2009 : loi catalane du 22 juillet 2009 sur les lieux de culte
2011 : création de l’Observatoire du pluralisme religieux en Espagne
2015 : Décret royal du 3 juillet 2015 sur la régulation d’un statut des "communautés religieuses profondément enracinées”
2015 : Décret royal du 2 octobre 2015 pour l’attribulation de la citoyenneté espagnole par naturalisation aux juifs sépharades originaires d’Espagne

7 janvier 2016