eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe

Tweeter Rss

Accueil > Royaume-Uni > Religion et société > Minorités religieuses

Minorités religieuses

Présentation générale

Cette rubrique commente la présence sociale des minorités religieuses présentes au Royaume-Uni. Pour plus d’information sur les religions au Royaume-Uni, voir la rubrique données socio-religieuses. (...)

Cette rubrique commente la présence sociale des minorités religieuses présentes au Royaume-Uni. Pour plus d’information sur les religions au Royaume-Uni, voir la rubrique données socio-religieuses.

  • Pour plus d’information, voir Mineurel, site d’information sur les minorités religieuses, sur le Royaume-Uni.
7 mai 2012

Le judaïsme en Angleterre

La place des juifs dans la société
Les Juifs participent activement à la vie politique britannique. Au parlement, les Juifs représentent respectivement environ 3 % et 7 % des membres de la chambre (...)

La place des juifs dans la société

Les Juifs participent activement à la vie politique britannique. Au parlement, les Juifs représentent respectivement environ 3 % et 7 % des membres de la chambre des communes et de la chambre des Lords, alors qu’ils ne représentent que 0,5 % de la population. Michael Howard, chef du parti d’opposition aux dernières élections (les conservateurs), est juif. On pense souvent que les juifs britanniques exercent une certaine influence sur la vie publique, mais beaucoup de ses représentants estiment que l’influence de la communauté a beaucoup diminué.
Bien que l’antisémitisme classique semble diminuer, on a assisté à une augmentation de l’hooliganisme et de la violence physique, les musulmans asiatiques étant responsables d’une part accrue des attaques contre les communautés juives locales. En 2004, un total de 532 incidents antisémites ont été rapportés par les services de sécurité de la communauté, contre 375 l’année précédente.

L’hostilité envers Israël s’est transformée, aux yeux de nombreux commentateurs juifs, en un anti-sémitisme gauchiste. En 2005, l’association des professeurs d’université a décidé de boycotter les universités d’Israël, cette décision controversée est un exemple récent des actions qui soulève une certaine inquiétude.

La journée britannique de commémoration de l’holocauste a eu lieu pour la première fois le 27 janvier 2001 et est désormais inscrite au calendrier national. Les principaux événements commémoratifs se déroulent à tour de rôle dans les grandes villes pour le 60ème anniversaire de la libération du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau en 2005, ils ont eu lieu à Londres. La reine, le premier ministre et d’autres personnalités de la vie publique ont pris part aux commémorations.

Pour plus d’information, voir David Graham, L. D. Staetsky and Jonathan Boyd, Jews in the United Kingdom in 2013 : Preliminary findings from the National Jewish Community Survey, janvier 2014.

11 septembre 2012

L’islam

Les défis contemporains
Dans les premières années de leur immigration et de leur installation, les musulmans ont amené avec eux leurs imams afin que ceux-ci gèrent les mosquées sur place et apportent (...)

Les défis contemporains

Dans les premières années de leur immigration et de leur installation, les musulmans ont amené avec eux leurs imams afin que ceux-ci gèrent les mosquées sur place et apportent à leurs enfants les bases d’une éducation religieuse. De nos jours, les enfants communiquent de plus en plus en anglais et un fossé s’est creusé entre les générations. De plus, l’emploi d’imans provenant de villages du sub-continent indien et l’accent mis sur le fiqh (loi islamique) semble être un problème potentiel. Très peu d’imams musulmans possèdent la faculté et la clarté de vue nécessaire pour comprendre ce que signifie vivre en tant que musulman dans une société pluraliste. Enfin, les jeunes musulmans qui prennent activement part aux activités musulmanes lorsqu’ils étudient peuvent finir par remettre en question les croyances et les activités de leurs parents. Certains deviennent très zélés. Certains facteurs extérieurs comme la crise du Golfe, le massacre de musulmans en Bosnie et le problème du port du voile en France renforcent l’idée que les non musulmans sont des ennemis potentiels de l’islam. Actuellement, la communauté musulmane de Grande-Bretagne est bien installée. Deux voies s’offrent aux jeunes, l’une associée à l’ethos religieux, l’autre plus proche de la culture ’bhangra’. Ces groupes sont tous deux agités et le futur des musulmans de Grande-Bretagne dépend beaucoup de la voie qu’ils choisiront.

Lire l’article complet (en anglais).

Un rapport de 2005

Un programme de l’Open Society Institute, EUMAP, a publié un rapport sur les musulmans au Royaume-Uni : Policies for engaged citizens. Le rapport traite de l’emploi, de l’éduction, du système de justice, ainsi que de l’égalité et de la cohésion communautaire.

11 septembre 2012

Les musulmans en Ecosse

Deux rapports
Rapport du British Council sur l’intégration des musulmans en Ecosse, 2013
Rapport de Scottish Government Social Research, Experiences of Muslims living in Scotland, (...)

Deux rapports

- Rapport du British Council sur l’intégration des musulmans en Ecosse, 2013
- Rapport de Scottish Government Social Research, Experiences of Muslims living in Scotland, 2011

20 mai 2013