eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Europe » Données socio-religieuses » Principales religions et Eglises

Principales religions et Eglises

Islam

Voir l’article d’Anaïd Lindemann, "Existe-t-il un islam européen ?", The Conversation, 13 mai 2019.

Voir l’article d’Anaïd Lindemann, "Existe-t-il un islam européen ?", The Conversation, 13 mai 2019.

D 14 mai 2019   

Catholicisme en Europe

En octobre 2019, un dossier de l’Agence Fides informe que le nombre de catholiques dans le monde augmente sur tous les continents dont l’Europe (+ 259 000) et cela après 3 années consécutives de (...)

En octobre 2019, un dossier de l’Agence Fides informe que le nombre de catholiques dans le monde augmente sur tous les continents dont l’Europe (+ 259 000) et cela après 3 années consécutives de diminution sur ce continent. L’Europe rassemble 22 % des catholiques, ce qui représente 39,74 % de la population continentale, mais continue d’enregistrer une diminution constante importante du nombre de prêtres (- 2048), de religieux (- 525) et de religieuses (- 7960). Par contre, le nombre des missionnaires laïcs est en hausse (+ 836).

Voir les informations de l’Agence Fides.

Le rapport de 2015 du Center for Applied Research in the Apostolate (CARA) fournit une vision d’ensemble des tendances d’évolution de l’Eglise catholique (clergé, sacrements, enseignement, institutions caritatives).

CARA, Global Catholicism : Trends & Forecasts, 2015.

D 23 octobre 2019   

L’orthodoxie en Europe

Avec le catholicisme romain et les communautés issues de la Réforme, l’Église orthodoxe constitue l’une des trois expressions majeures du christianisme historique. Elle forme même la principale (...)

Avec le catholicisme romain et les communautés issues de la Réforme, l’Église orthodoxe constitue l’une des trois expressions majeures du christianisme historique. Elle forme même la principale tradition religieuse à l’Est et au Sud du continent européen, bien qu’elle soit souvent méconnue. Façonnée au sein de l’Empire byzantin, celle-ci s’est, au fil de l’histoire, progressivement structurée en diverses institutions, et est constituée aujourd’hui d’une communion de quinze Églises autocéphales (indépendantes), de taille et d’importance diverses.
La population de quatre États de l’Union européenne (la Grèce, Chypre, la Roumanie et la Bulgarie) est majoritairement orthodoxe. Dans d’autres (Finlande, Pologne, République tchèque, États baltes), des minorités orthodoxes historiques sont présentes de façon significative. En Europe occidentale, diverses émigrations au 19e et au 20e siècle ont également constitué des "diasporas orthodoxes" non négligeables. Au total, sur les quelque 500 millions d’habitants de l’Union, une quarantaine de millions d’habitants relèvent de cette tradition. Au niveau du continent européen dans son ensemble, la population d’autres pays (Fédération de Russie, Biélorussie, Ukraine, Géorgie, Moldavie, Serbie, Monténégro et Macédoine du Nord) est également largement orthodoxe.
Plusieurs États de tradition orthodoxe disposent de leur propre Église locale ou nationale sous la présidence honorifique du patriarcat œcuménique de Constantinople (Istanbul).

Pour plus d’information :
- C. CHAILLOT (dir.), L’Église orthodoxe en Europe orientale au XXe siècle, Paris, éd. du Cerf, 2009 ;
- MODEL Serge, L’Église orthodoxe en Belgique, Bruxelles, Courrier hebdomadaire du CRISP, 2018 ; "De l’Ukraine à la Belgique : quel impact de la crise institutionnelle de l’Église orthodoxe ?", BePolitix, ABSP, 11 février 2020 ;
- MAYER Jean-François, "Démographie et croyances : un rapport sur la situation des Églises orthodoxes", Religioscope, 9 novembre 2017 ;
- Statistiques de Pew forum.

D 4 février 2020    ASerge Model

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2020 eurel - Contact