eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » France » Repères historiques » Parcours historique » La 3e République et l’époque contemporaine

La 3e République et l’époque contemporaine

Les défaites militaires de 1871 entraîna la chute de l’Empire français, qui laissa la place à la IIIe République (1871-1940).
C’est une période de conflit des conceptions de la citoyenneté et de l’identité nationale. On note la mise en place de l’école publique gratuite et obligatoire par Jules Ferry (1879-1883), prônant une "morale laïque" (dignité, mérite, solidarité) ; la promulgation à partir de 1880 de lois laïcisatrices (autorisation du travail "ordinaire" le dimanche, possibilité du divorce (1884), suppression des facultés de théologie catholiques d’Etat, laïcisation de l’école en 1886).
On arrive finalement à penser l’intégration de l’Eglise catholique dans la France laïque : c’est la loi de séparation, promulguée le 9 décembre 1905 (mais la législation locale, Concordat et lois allemandes, est maintenue en Alsace-Lorraine).
La III° République prendra fin en 1940 après l’invasion de la France par l’Allemagne hitlérienne. Après l’Etat français (1940-1944) et le gouvernement provisoire (1944-1947), la IVe République durera de 1947 à 1958, la V° République commence en 1958.

La France devient membre de l’Union de l’Europe Occidentale en 1954, et en 1957 de la Communauté Economique Européenne qui devient Union Européenne en 1993.

D 24 septembre 2012    AAnne-Laure Zwilling

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2019 eurel - Contact