eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Allemagne » Données socio-religieuses » Participation religieuse » Pratique religieuse » Présence des sacrements

Présence des sacrements

Selon les données officielles des Églises, le nombre de participants aux services religieux a diminué au cours des 50 dernières années. Les données sur la participation aux sacrements, notamment l’Eucharistie, sont d’un intérêt particulier. Chez les catholiques, une forte diminution (de près de 12 000 000 participants en 1960 à seulement 3 103 000 participants en 2010) peut être observée. Cependant, au sein des Églises protestantes, le modèle de participation est marqué par des tendances à la baisse et à la hausse. Ainsi, le nombre de participants a d’abord légèrement diminué entre 1960 et 1970, mais a ensuite augmenté pour atteindre 10 722 000 participants en 2000. Dès lors, le taux de participation a encore baissé pour n’atteindre que 9 549 000 participants en 2010.

Données officielles des églises 1960-2010 (participants aux sacrements)

Catholiques (Église catholique romaine)Protestants (Église luthérienne évangélique )*
1960 11.895.000 7.727.000**
1970 10.159.000 6.813.000
1980 7.769.000 9.056.000
1990 6.190.000 9.391.000
2000 4.421.000 10.722.000
2010 3.103.000 9.549.000

Source : Statistisches Bundesamt (ed.), Datenreport 2006, Bundeszentrale für politische Bildung, Bonn 2006 ; Sekretariat der Deutschen Bischofskonferenz (DBK), Katholiken und Gottesdienstteilnehmer 1950-2010 ; Evangelische Kirche in Deutschland (EKD), Statistik über die Äußerungen des kirchlichen Lebens in den Gliedkirchen der EKD im Jahr 2010, Hannover 2011 ;
* Participation annuelle à l’Eucharistie
** Chiffre de 1963

Les données des enquêtes sociales témoignent également d’une baisse généralisée de la fréquentation de l’église parmi la population allemande au cours des 20 dernières années. En Allemagne de l’Ouest, le pourcentage de répondants participant à des services religieux au moins une fois par mois est passé de 33,9 % en 1990 à 24 % en 2008. De la même façon, le pourcentage de répondants qui ne vont pratiquement jamais à l’église est passé de 19,7 % à 27,1 % en 2008. En Allemagne de l’Est, la fréquentation de l’église est généralement inférieure à celui de l’Allemagne de l’Ouest et a diminué encore plus avec le temps. Ainsi, si en 1990, 16,6 % des répondants ont déclaré assister à des services religieux au moins une fois par mois, ce nombre a diminué pour n’atteindre que 8,8 % en 2008. De même, le pourcentage de répondants qui ne vont pratiquement jamais à l’église a augmenté pour atteindre 69,5 % en 2008.

D 14 septembre 2012    AMatthias Koenig ASabine Trittler

CNRS Unistra Dres Gsrl

2002-2019 eurel - Contact