eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe

Tweeter Rss

Accueil > Allemagne > Repères historiques > Chronologie > Quelques dates clés

Quelques dates clés

Antiquité germanique

3e s. - : Evangélisation des Germains par incorporation dans l’Empire Romain (peu de continuité à l’exception du siège épiscopal de Trèves)
555 : la paix religieuse d’Augsbourg institue la parité entre le catholicisme et le luthéranisme

Epoque médiévale

7e s. - : Bonifatius ("apôtre allemand") établit une organisation d’évêchés à l’exemple de Rome, qui partiellement subsiste jusqu’à nos jours ; formation d’un réseau dense de monastères
800 : Couronnement impérial de Charlemagne ; les relations entre le pouvoir profane et l’Eglise sont réglées par le droit féodal
1075-1122 : Lutte d’investiture : conflit entre empereur et pape concernant l’investiture des évêques
1122 : Concordat de Worms : la séparation de temporalia et spiritualia ne résoud pas les conflits entre la papauté et l’empire ; enfin la papauté arrive à ses fins : le droit de rejeter le roi élu par les princes électeurs
1347 : L’apparition de la peste mène à la persécution des juifs et à la destruction de la plupart de leurs communautés en Allemagne
1356 : Bulle dorée : le droit de vote des princes électeurs est séparé du consentement papal
1415 : Inquisition contre les Hussites ; au concile de Constance, J. Hus, représentant des Hussites, est brûlé sur le bûcher

Réforme et époque confessionnelle

1517 : Thèses de Wittenberg : les 95 thèses écrites par Martin Luther provoquent d’abord des débats au sein de l’Eglise, puis des conflits politiques
1555 : Paix des Religions d’Augsbourg : liberté des princes de déterminer la confession (luthérienne ou catholique) dans leurs territoires (cuius regio eius religio) ; fragmentation confessionnelle le long des frontières politiques
1618-1648 : Guerre de trente ans entre la Ligue catholique et l’Union protestante
1648 : les traités de Westphalie mettent fin à la Guerre de trente ans et reconnaissent le calvinisme au sein du Saint Empire romain germanique

Absolutisme, Lumières et 19e siècle

1663-1806 : Immerwährender Reichstag de Ratisbonne : garantie de la coexistence pacifique des confessions
Absolutisme : l’Eglise est de plus en plus au service des cours ; formation d’Eglises d’Etat
1803 : Reichsdeputationshauptschluss : "sécularisation“ des biens ecclésiastiques et réorganisation des territoires ; origine de la bi-confessionnalité interne dans les unités politiques ; droit à la citoyenneté pour la population juive
1806 : dissolution du Saint Empire romain germanique
1817 : Union décrétée entre l’Eglise luthérienne et l’Eglise reformée en Prusse : le pouvoir étatique se renforce
1871 : réalisation de l’unité allemande sous l’égide de la Prusse et du chancelier Bismarck

République de Weimar

1919 : la Constitution de Weimar introduit la séparation des Eglises et de l’Etat

Régime national-socialiste

1933 : Janvier 1933 : arrivée d’Hitler au pouvoir
1934 : Formation d’une opposition minoritaire au sein de l’Eglise protestante qui influence la théologie protestante d’après-guerre (Bekennende Kirche)
1939 : Mesures anti-ecclésiastiques sous prétexte des nécessités de la guerre ; disparition de la presse ecclésiastique et suppression forcée de monastères ; dissolution des associations ecclésiastiques
Mai 1945 : capitulation de l’Allemagne nazie et fin de la Seconde Guerre mondiale

Après-guerre

1949 : division de l’Allemagne en deux Etats (République fédérale d’Allemagne et République démocratique allemande)
. République Fédérale de l’Allemagne (RFA) : la Loi fondamentale maintient les articles pertinents de la Constitution de Weimar ; les Eglises luthériennes, réformées et unies, ainsi que l’Eglise catholique, jouent un rôle important dans la légitimation de la nouvelle démocratie et l’intégration de la population ;
. République Démocratique de l’Allemagne (RDA) : politique séculariste et contrôle des Eglises ; élimination des articles ecclésiastiques dans la deuxième constitution (1968)
13 août 1961 : construction du mur de Berlin

L’Allemagne réunifiée

9 novembre 1989 : chute du mur de Berlin
3 octobre 1990 : réunification de l’Allemagne
Création de nouveaux Länder qui adoptent des constitutions conformes à la Loi fondamentale et à ses articles ecclésiastiques ; les Eglises protestantes de l’Est sont reintégrées dans l’EKD, les diocèses catholiques dans la Conférence épiscopale d’Allemagne
1999/2000 : vote et entrée en vigueur du nouveau Code de la nationalité introduisant des éléments du droit du sol
Septembre 2003 : jugement de la Cour constitutionnelle de Karlsruhe stipulant que le port du foulard par des enseignantes dans le cadre scolaire tombe sous la protection de la liberté religieuse individuelle et qu’une interdiction n’est possible que sur une base législative dans chaque Land concerné
2004-2006 : lois d’interdiction du foulard islamique pour les enseignantes votées dans le Bade-Wurtemberg, la Sarre, la Basse-Saxe, la Hesse, la Bavière, la Rhénanie du Nord-Westphalie, Brême et Berlin (la Loi de neutralité berlinoise de janvier 2005 interdit tous les signes religieux sans exception pour l’ensemble des agents de la fonction publique)
2006 : création de la Conférence allemande sur l’islam (DIK)
2008 : décision de la Conférence allemande sur l’islam d’introduire un enseignement religieux islamique dans les écoles publiques
2015 : nouveau jugement de la Cour constitutionnelle de Karlsruhe stipulant qu’une interdiction globale du foulard pour les enseignantes de confession musulmane représente une atteinte au principe de liberté religieuse. Une prohibition reste toutefois possible si le port du foulard trouble la paix scolaire de façon concrète ou s’il menace la neutralité de l’Etat.

6 janvier 2016