eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe

Tweeter Rss

Accueil > Royaume-Uni > Données socio-religieuses > Autres groupes religieux > Confessions chrétiennes

Confessions chrétiennes

Les catholiques ne représentent pas plus de 9% de la population en Angleterre, mais la fréquentation de la messe catholique le dimanche matin est – avec près d’un million de fidèles - légèrement plus importante que celle des églises Anglicanes. Bien que certains catholiques anglais soient des descendants de ’récusants’ – des familles qui sont restés fidèles à Rome après que l’Eglise d’Angleterre s’en est séparée -, la plupart sont des descendants d’immigrés irlandais venus chercher du travail au XIXe et au XXe siècles. Les autres confessions chrétiennes en Angleterre comprennent les méthodistes, les baptistes, les réformés unis, les orthodoxes, les Eglises pentecôtistes, ainsi que certains groupes comme les témoins de Jéhovah, l’armée du salut, les adventistes du septième jour, les quakers et les unitariens. Ces dernières années ont vu croître les "Eglises de maison" indépendantes ainsi que les églises communautaires.

L’Ecosse possède une minorité catholique assez conséquente, 10% (14% en 2010). Aucune autre religion hormis l’Eglise d’Ecosse et l’Eglise épiscopale d’Ecosse (mentionnées plus haut) ne représente plus d’un pour cent de la population totale.

Le Pays de Galles est traditionnellement non conformiste (avec des chapelles généralement de tendance calviniste).

En Irlande du Nord, la majorité protestante (principalement presbytérienne) et la minorité catholique sont souvent assimilées aux parties opposées dans le conflit politique concernant l’avenir du pays.

mis à jour par Ingrid Storm
8 février 2017