eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Lettonie » Données socio-religieuses » Participation religieuse » Pratique religieuse » Les activités religieuses des bouddhistes en Lettonie

Les activités religieuses des bouddhistes en Lettonie

Les activités religieuses des groupes bouddhistes impliquent un effort conscient d’étude des enseignements de Bouddha et de participation aux événements spirituels de la tradition qu’ils représentent. Il s’agit avant tout de pratiques hebdomadaires et de séances de méditation reconnues par la tradition, représentées ou conseillées par les professeurs spirituels de chaque groupe : la pratique hebdomadaire régulière dans les groupes bouddhistes de la Voie du Diamant est la méditation composée par le 16e Karmapa et celle-ci a lieu 3 à 5 fois par semaine ; les membres du groupe Padmaling se réunissent non seulement pour réaliser des ganapujas, mais aussi pour la pratique de yantra yoga ou de danses du vajra ; des pratiques telles que la méditation de Vajrasattva, la Tara verte et la Tara blanche, ainsi que la pratique d’Achi sont courantes dans les groupes de Drikung Kagyu ; la méditation assise ou zazen est une pratique régulière dans les groupes bouddhistes zen, etc. En plus des pratiques bouddhistes officielles, les réunions hebdomadaires des groupes bouddhistes peuvent également inclure des lectures et études collectives des textes sacrés.
Un programme plus varié est proposé par le Centre de méditation bouddhiste Ganden qui tente de renouveler son calendrier chaque mois, et comprend généralement une ample gamme d’activités : méditation, enseignements sur différents aspects du bouddhisme tels que les émotions destructrices, stages tantra, pratique de la bodhicitta, conférences et séminaires sur l’application du bouddhisme dans la vie quotidienne, ainsi que d’autres activités. Dans la plupart des cas, ces évènements se déroulent dans le cadre du programme pédagogique « Découvrir le bouddhisme » mis sur pied par les enseignants et les coordinateurs de programme de la Fondation pour la préservation de la tradition du Mahayana (FPMT). En général, le programme comprend 14 sujets, chacun couvrant 4 à 5 conférences, des pratiques de méditation, la lecture de textes et la participation à des retraites. L’objectif du programme est de mieux comprendre l’enseignement et la méditation bouddhistes.
Le deuxième élément de la pratique religieuse est l’enseignement dispensé par des professeurs laïcs ou bouddhistes traditionnels lors de leurs visites en Lettonie. Ces visites sont importantes pour les pratiquants car tout le monde n’a pas la possibilité de se rendre à l’étranger, dans les pays occidentaux ou en Asie, pour rencontrer des enseignants et assister à leurs enseignements. Les professeurs dirigent la méditation, donnent des conférences, expliquent les principaux textes philosophiques, les commentent et répondent aux questions des pratiquants. Les événements religieux avec les enseignants ne se limitent cependant pas à la méditation, aux pratiques et à l’étude des textes. Leurs visites peuvent également inclure une participation à des enseignements plus larges et des retraites sur des pratiques spécifiques. Celles-ci peuvent être courtes, d’un à trois jours généralement le week-end, ou, pour les plus intenses, d’une à deux semaines en été. Les retraites de courte durée se déroulent principalement dans les locaux de chaque groupe bouddhiste, tandis que les locations de locaux à la campagne sont généralement utilisées pour celles de longue durée. Par exemple, l’Association du Bouddhisme Theravada en Lettonie est connue pour ses retraites d’été en dehors de Riga, non seulement parmi les bouddhistes mais aussi parmi les psychologues et les personnes qui pratiquent le yoga et d’autres enseignements spirituels.
La possibilité d’accueillir des enseignants en Lettonie est principalement possible grâce à l’adhésion des communautés bouddhistes à des organisations bouddhistes internationales : le Centre de méditation bouddhiste Ganden est membre des centres FPMT (Fondation pour la préservation de la tradition du Mahayana) partout dans le monde ; les groupes karma-kagyü de Riga et Daugavpils sont deux des plus de 650 centres de bouddhisme de la Voie du Diamant qui existent dans le monde et qui sont dirigés par Lama Ole Nydahl ; le groupe Padmaling fait partie de la communauté internationale Dzogchen, le centre Zen de Riga est affilié à l’organisation internationale Kwan Um School of Zen, etc.

D 14 janvier 2016    AMarika Laudere

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2020 eurel - Contact