eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Italie > Religion et société > Ethique et religion > Ethique

Ethique

La prise de distance par rapport à nombre de prescriptions de l’Église catholique en matière d’éthique sexuelle et familiale est une autre caractéristique de la situation italienne, même si – comme on l’a vu plus haut – plus de 85% de la population se dit catholique encore aujourd’hui. L’enquête de 2007 nous apprend que 71% des Italiens considèrent le divorce comme acceptable et que l’homosexualité est acceptée par la moitié d’entre eux. Ces dernières années cette tolérance semble être continuellement en hausse (tableau 1) à cause de la diffusion d’une culture plus respectueuse des différentes conditions et options de vie au sein de la société italienne. Beaucoup de catholiques italiens, donc, ne partagent pas certaines prises de position de la hiérarchie catholique dans ce domaine ni les batailles qu’elle mène pour défendre les valeurs de la vie, de la famille et du mariage religieux dans une société qui est selon elle en train de perdre ses repères. On retrouve partiellement cette ouverture des Italiens à une culture libertaire à propos d’un sujet compliqué et qui a suscité un grand débat public, celui de l’euthanasie qui est acceptée par 37% de la population tandis qu’il y a 15 ans cette opinion n’était partagée que par 22% des individus. Il apparaît par contre que l’attitude des Italiens en ce qui concerne l’avortement est plus mesurée, dans la mesure où, au moins partiellement, elle semble attentive aux fréquentes prises de position et dénonciations de l’Église catholique. Sur la base de l’enquête de 2007 (dont les données ne sont pas très différentes de celle de 1994), plus de 50% des Italiens acceptent l’avortement seulement dans des cas bien spécifiques (malformation du fœtus, danger de mort pour la mère, etc.), alors que 24% se disent toujours hostiles à ce choix et qu’une partie comparable de la population l’accepte dans tous les cas.

Tableau 1 – Attitudes éthiques

EVS 1994* Enquête 2007**
Comportements justifiables :
- divorce 63 71
- homosexualité 38 50,6
Favorable à l’euthanasie 22,5 37,3
Avortement : est-il acceptable d’un point de vue moral ?
- jamais 20,7 23,9
- seulement dans certains cas (malformation du fœtus, danger de mort pour la mère, etc.) 61, 5 52,9
- quand les deux parents le décident 9,6 10,6
- quand la femme seule le décide 8,2 12,5

* Vincenzo Cesareo, Roberto Cipriani, Franco Garelli, Clemente Lanzetti, Giancarlo Rovati, La religiosità in Italia, Mondadori, Milano, 1995 (échantillon de 4500 individus)
** Source : Indagine sulla nuova religiosità in Italia, Apsor (Associazione piemontese di sociologia delle religioni), 2007 (échantillon de 3 160 individus)

3 novembre 2015