eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Slovaquie > Repères historiques > Chronologie > Quelques dates clés

Quelques dates clés

5e siècle av. J.-C.  : Colonisation du territoire par les Slaves.
567-595 : Conquête des Avars ; le royaume de Samo est établi comme moyen de défense contre les Avars. Il s’agit de la première union tribale des Slaves occidentaux, très probablement dans la région septentrionale du Danube (623-658). Une référence à la bataille opposant le royaume de Samo, les Avars et les Francs (victoire du royaume de Samo à Wogastisburg, 631) subsiste dans la Chronique de Frédégaire.
Début du 9e s. : Principauté de Pribina à Nitra (828 – première Eglise chrétienne), faisant partie depuis 833 de la Grande-Moravie – il s’agit du premier Etat unissant les Slaves occidentaux.
863 : Arrivée de Constantin-Cyrille et Méthode.
Fin du 9e s. : Raid des anciennes tribus hongroises et assujettissement du territoire.
1000 : Couronnement d’Etienne Ier de Hongrie, instauration du Royaume de Hongrie – la Slovaquie en fait alors partie (en tant que duché frontalier au 11e s.).
13e-15e s. : Progrès culturel et économique, influence de la culture occidentale avec le latin comme langue officielle (1467 – établissement de l’Academia Istropolitana à Bratislava).
1526 : Après la bataille de Mohács, la Hongrie fait partie de la monarchie des Habsbourg. Occupation turque des territoires méridionaux de la Slovaquie. La Slovaquie devient le centre du royaume de Hongrie, Bratislava étant la capitale du royaume de 1526 à 1784. Le couronnement des rois hongrois a lieu à Bratislava de 1563 à 1830.
16e s. : Réforme (avec ses centres à Bardejov, Prešov, Banská Bystrica), suivie de la Contre-Réforme.
Fin du 18e s. : Période de renouveau national, codification du slovaque littéraire, constitution de la nation slovaque moderne.
1848 : Pendant la révolution de 1848-1849, les Slovaques ont soutenu l’empereur d’Autriche contre le mouvement national et révolutionnaire hongrois. Les intellectuels slovaques - Štúr, Hurban et Hodža - ont établi le premier Conseil national slovaque et ont appelé à l’indépendance de la partie hongroise de la monarchie des Habsbourg. Le Conseil national slovaque a cessé son activité après la révolution soldée par un échec et la Slovaquie est resté une partie de la partie hongroise de la monarchie.
1861 : Mémorandum de la nation slovaque : document constituant le programme de base du mouvement national slovaque.
1867 : Colonisation austro-hongroise – la monarchie des Habsbourg devient la monarchie d’Autriche-Hongrie. Le statut autonome de la Hongrie ne répond pas aux exigences des nations non-hongroises.
Fin des années 1890 : Le concept d’unité nationale fait son apparition parmi les Slovaques et les Tchèques ("hlasisti" – Intellectuels évangéliques slovaques réunis autour du quotidien "Hlas").
Après le début de la Première Guerre Mondiale : La résistance fait son apparition à l’étranger (1915 – Traité de Cleveland, 1917 – Traité de Pittsburgh).
28 octobre 1918 : Déclaration de l’indépendance de la République tchécoslovaque. La Slovaquie y adhère avec la Déclaration de Martin le 30 Octobre 1918.
30 Septembre, 1938 : Un accord a été signé à Munich qui a permis à l’Allemagne nazie de démembrer partiellement le pays en occupant ce qu’on appelait le pays des Sudètes (une région frontalière avec l’Allemagne et l’Autriche essentiellement germanophone). Le reste de la Tchécoslovaquie a été rebaptisée Tchéco-slovaquie et comprenait une plus grande autonomie politique slovaque. La Slovaquie méridionale et orientale, cependant, ont été récupérées par la Hongrie lors de la première Sentence arbitrale de Vienne le 2 Novembre 1938. Le 18 Novembre, l’autonomie du pays slovaque en Tchéco-slovaquie a été déclarée.
14 mars 1939 : Sur la base d’un accord de protection avec l’Allemagne, instauration de la République slovaque indépendante. Collaboration étroite des gouvernements de la Slovaquie et de l’Allemagne nazie.
1944 : Soulèvement national slovaque – révolte armée antifasciste qui met fin à la désintégration progressive de l’Etat slovaque pendant la guerre.
1945 : La République slovaque prend fin, ses territoires devenant partie intégrante de la République tchécoslovaque reconstituée.
1948 : Début du régime communiste en Tchécoslovaquie (après les élections de 1946, le parti communiste est devenu le parti le plus puissant dans les pays tchèques. En Slovaquie, le parti communiste a été le deuxième, le Parti démocrate ayant remporté les élections).
1954 : Procès des « nationalistes bourgeois » qui étaient des membres éminents du Parti communiste et membres du comité et qui avaient préparé l’Insurrection nationale slovaque en 1944.
1960 : Adoption de la Constitution de la République tchécoslovaque socialiste.
1968 : Loi fédérale tchécoslovaque – La Tchécoslovaquie est formellement constituée de deux républiques socialistes à compter de cette date.
1968 : A partir de janvier, démocratisation du régime communiste. Le slovaque Alexander Dubček, en tant que leader du parti communiste, a commencé les réformes pour établir « le socialisme à visage humain ». L’invasion de cinq armées du Pacte de Varsovie, le 21 août 1968, a arrêté les processus de réformes.
17 Novembre 1989 : La "Révolution de velours" a mis fin à la règle communiste.
1989 : Création des mouvements démocratiques civiques. La constitution abolit la place primordiale du parti communiste dans la société tchécoslovaque.
23 Avril 1990 : Changement de nom de la République fédérale tchèque et slovaque.
17 juillet 1992 : La "Déclaration du Conseil national slovaque sur la souveraineté de la République slovaque" est approuvée.
1er janvier 1993 : Création de deux états indépendants : la République tchèque et la République slovaque.
Février 1993 : Michal Kovác est élu premier président de la République slovaque indépendante.
2000 : Un accord de base entre la République slovaque et le Saint-Siège (Eglise catholique) a été signé. Des accords similaires avec les autres Eglises reconnues en Slovaquie seront signés plus tard.
2004 : La Slovaquie est devenue membre de l’OTAN et, à partir du 1er mai, membre de l’Union européenne
2009 : La Slovaquie est devenue membre de l’Union monétaire européenne et a adopté l’euro.

3 février 2016