eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Allemagne » Religion et société » École et religion » Ecole et religion en RDA : 1949 – 1989

Ecole et religion en RDA : 1949 – 1989

Si la loi fondamentale visait à la démocratisation de l’enseignement publique, elle ne prévoyait pas sa laïcisation. En RDA, par contre, la politique de laïcisation avancée par le régime socialiste concernait toutes les sphères publiques, dont l’école : ainsi, la constitution de 1949 supprimait l’instruction religieuse comme matière d’enseignement régulière, ne garantissant aux communautés religieuses le droit d’organiser un tel enseignement dans les bâtiments des écoles publiques qu’en dehors des heures de cours habituelles. À partir de 1967, l’enseignement religieux n’est plus mentionné dans la constitution de la RDA et les Églises l’organisent dans leurs propres bâtiments.
Lorsqu’en 1954 la RDA établit la Jugendweihe comme rite d’initiation athée, l’Église luthérienne la déclara incompatible avec la confirmation protestante et demanda aux jeunes de choisir. Or, la non participation à la Jugendweihe entraînait des obstacles scolaires et professionnels importants, ce qui signifie que les stratégies adverses de l’État et de l’Église luthérienne forçaient les jeunes et leurs parents à trancher entre leur carrière scolaire et l’affirmation publique de leur croyance et appartenance à l’Église luthérienne.

Source : HENKYS, Reinhard, "Die Kirchen im SED-Staat zwischen Anpassung und Widerstand", in Jürgen WEBER (dir.), Der SED-Staat : Neues über eine vergangene Diktatur. Munich, 1994, p. 203.

D 19 juillet 2012    AMatthias Koenig AMiriam Schader

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2019 eurel - Contact